Un hôtel très particulier

La Casa de Santiago, jadis occupée par les moines de l’ordre de Saint-Jacques, est ouverte depuis un peu plus d’un an aux touristes de passage dans l’Alentejo. Une propriété remarquable qui doit sa renaissance à la famille Lobo de Vasconcellos.

Il est difficile d’imaginer que Santiago do Cacém, bourgade paisible de 6 000 habitants située en contrebas de la célèbre plage de Comporta, ait pu avoir dans le passé une importance stratégique et commerciale. Son peuple d’origine préceltique a pourtant connu la prospérité pendant l’occupation de la péninsule par les Romains, puis les Maures, qui ont investi les lieux durant plus de quatre siècles. Ces derniers ont d’ailleurs construit la forteresse qui fait aujourd’hui la fierté de la ville. Après la reconquête chrétienne, elle a été léguée par le roi aux moines de l’ordre de Saint-Jacques (Santiago), qui se sont installés dans la maison adjacente aux murailles et à l’églisemère, l’actuelle « Casa de Santiago ».

Après le tremblement de terre de 1755 qui a provoqué des dégâts lourds de conséquence, le père António Bonifácio Gomes a fait reconstruire la demeure, alors réduite à un état de ruine. Quelques années plus tard, au tout début du XIXe siècle, elle a été acquise par l’une des familles les plus importantes de Santiago do Cacém, les Lobo de Vasconcellos, qui ont décidé d’en faire une résidence touristique.

Confinée aux murs du château, la propriété dispose aujourd‘hui d’une vue imprenable sur la ville et est impeccablement préservée, dans le style typique qui définit la noblesse rurale portugaise de cette partie du pays. Ceux qui y séjournent comprennent rapidement qu’ils ne se trouvent pas dans un musée, mais dans une véritable habitation, marquée par le temps, la vie et l’intimité des gens qui y ont vécu.

La Casa de Santiago dispose de sept chambres avec salle de bain, 14 lits de tailles différentes, chauffage central et air conditionné. Chacune des pièces est élaborée autour d’un thème, lié à l’histoire de ses habitants. Six d’entre elles sont intégrées dans le bâtiment, tandis qu’une autre, la Suite Jardin, est le résultat de la transformation d’un ancien loft, réalisé par Francisco, propriétaire et architecte de profession. Les déjeuners et dîners, préalablement réservés, sont servis dans la salle à manger, dans ce qui a été durant de nombreuses années l’un des principaux lieux de convivialité de la famille.

Santiago do Cacém est le point de départ idéal pour découvrir la région. Vous pourrez notamment visiter le centre historique de la ville, les vestiges archéologiques romains, faire de l’équitation dans la campagne environnante et profiter des activités nautiques sur les plages voisines, comme Melides et Comporta, pour ne citer que les plus connues. Récemment, les Lobo de Vasconcellos ont acquis un autre espace, l‘ancienne maison du comte de Bracial. La propriété, qui dispose des mêmes caractéristiques architecturales que sa grande sœur, est le lieu idéal pour organiser des événements comme des dîners privés, des dégustations de vins ou des cours de cuisine.

www.casadesantiago.pt

César Brigante

Share this story

PinIt