Une galerie dans les vignes

La Quinta do Quetzal domine les collines de Vidigueira, en plein cœur de l’Alentejo. C’est un point de rencontres pour les amateurs de vin, de gastronomie et d’art.

C’est la passion de la famille De Bruin-Heijn pour la culture portugaise qui est à l’origine de ce projet visionnaire. Cees, Inge et leur fille Aveline sont des collectionneurs d’art contemporain d’origine hollandaise qui nourrissent des liens forts avec le Portugal depuis quarante ans. C’est donc tout naturellement ici qu’ils ont décidé de concevoir leur espace d’exposition, où ils invitent des artistes internationaux et des ventes avec des commissaires priseurs.

Le vignoble est composé de 49 hectares, dont 1,5 de vieilles vignes. La région au sol riche en schiste (minéral local) a dans l’Antiquité attiré les Romains, qui y ont construit un domaine viticole. A Vidigueira, les températures sont chaudes, mais sa position sur les contreforts de la Serra do Mendro lui permet de profiter du vent de Atlantique, donc d’un microclimat idéal pour la maturation du raisin.

Le Reserva blanc, produit à partir d’un cépage Antão Vaz récolté à la main, fait partie des incontournables du domaine. Sa vinification en fûts de chêne français apporte des arômes de fruits tropicaux, de pain grillé et d’épices à ce grand cru. Quant au Quetzal Brut et au Fàmilia, il s’agit d’éditions spéciales et limitées, fabriquées uniquement lorsque la qualité des grains est exceptionnelle. La gamme Guadalupe rend hommage à la chapelle du même nom, construite au XVIIe siècle à côté de la propriété en l’honneur de Notre-Dame de Guadalupe. Ils sont considérés comme des vins de table, dont on peut apprécier la polyvalence au quotidien, mais restent néanmoins de grand caractère. Pour ce qui est des rouges Winemaker’s Selection, ils consistent en un assemblage des meilleurs Syrah, Alicante Bouschet et Cabernet Sauvignon, de parfaite maturité.

Deux experts tiennent les rênes de la production. Le résident José Portela, titulaire d’un diplôme d’études supérieures en œnologie à l’université d’Evora, travaille au domaine depuis sa fondation. Le consultant Rui Reguinga, diplômé en ingénierie alimentaire à l’école d’agronomie de Lisbonne, a travaillé pour plusieurs grandes caves portugaises et internationales.

Le nouveau bâtiment partiellement recouvert de schiste abrite le restaurant, le Queztal. Ce dernier est dirigé par les chefs João Mourato et Pedro Mendes, tous deux de grands spécialistes de la gastronomie traditionnelle de l’Alentejo. Ils proposent des plats pour toutes les bourses, avec des produits de saison provenant de leur propre potager.

L’espace d’exposition artistique est comme tout le reste, exceptionnel. Son design et son programme sont comparables à ceux des galeries londoniennes ou new-yorkaises. Aveline De Bruin est plus qu’une passionnée d’art, c’est une conservatrice qui parcourt le monde, de la Biennale de Venise à l’Arco Lisboa : « J’adore quand ma mère dit que collectionner, c’est comme cueillir des fleurs dans un champ, et que mon travail consiste donc à les arranger. » Le « Quetzal Art Centre » présente actuellement les œuvres de Georges Dorignac, Mike Kelley, Nathaniel Mellors et Paul Thek, autour de « Cave Myths (Endless Spelunking) ». Cette expo remonte aux origines de l’Humanité, à notre développement collectif à travers le langage, l’art et les rituels vers ce que l’on appelle la « civilisation ». D’autres artistes de renommée mondiale sont passés par ici. Marlene Dumas et William Kentridge pour « Drawing Africa on the Map », ou encore Ed Ruscha, Thomas Schütte, Richard Deacon et John Baldessari.

La Quinta do Quetzal est plus qu’un vignoble, qu’un restaurant ou qu’une galerie, c’est tout à la fois. Un projet de chambres d’hôtes est en cours pour apporter la touche finale à cette propriété, qui est déjà un lieu unique et offre une expérience mémorable aux visiteurs. Si vous jetez un œil aux avis sur les sites de tourisme, vous constaterez par vous-même à quel point ce domaine de l’Alentejo est singulier et apprécié.

www.quintadoquetzal.com

Ben Austin

Share this story

PinIt