L’or blanc de l’Alentejo

Si la région est souvent considérée comme uniquement rurale, elle possède un trésor caché, le marbre, dont le Marmòris Hotel & Spa, à Vila Viçosa, est presque entièrement composé.

A une heure de route au nord-est d’Evora, dans le nord de l’Alentejo, la petite ville de Vila Viçosa est célèbre pour son palais ducal (Paço Ducal), mais aussi pour ses carrières de marbre. Ici, l’« or blanc » est omniprésent. On le retrouve d’ailleurs dans les fondations du Marmòris Hotel & Spa, l’établissement cinq étoiles d’António Alves, qui accueille les clients dans un design somptueux. Le sol et les colonnes du hall d’entrée ont été travaillés avec précision dans un mélange de roche noire et blanche, italienne et bien sûr locale, et une imposante sculpture taillée grossièrement dans un bloc surplombe l’immense pièce.

Les chambres du premier étage sont dotées d’une terrasse privée donnant sur la cour, qui est en grande partie occupée par la piscine attenante au spa. Modernes et majestueuses, les suites sont décorées de tissus jaunes aux notes sombres et d’un grand miroir, qui se transforme en un clic en téléviseur. Les salles de bains et le spa sont bien entendu recouverts de marbre, du sol au plafond. Pour un effet intime et un brin boudoir, il arbore des tons roses striés de noir. Un grand jacuzzi, ainsi qu’une piscine à la température idéale équipée de jets d’eau, sont à la disposition d‘une clientèle en quête de bienêtre.
Derrière le menu, se cache le célèbre chef Pedro Mendes, qui a fait de la cuisine rustique de l’Alentejo sa signature. Originaire de Lisbonne,
ce dernier a d’abord entamé une formation d’avocat, mais, très vite, sa passion pour la gastronomie l’a rattrapé. Le garçon a alors travaillé dans divers établissements à Paris, en Belgique, à Dublin, avant de diriger celui de la Cinémathèque à Lisbonne. Il a par la suite ouvert le premier restaurant de sushis de la capitale, prouvant, s’il en était besoin, sa polyvalence. Pour lui, comme pour beaucoup d’autres, les secrets d’un plats réussi sont des ingrédients de qualité, et l’Alentejo est une source abondante de bons produits, naturels et biologiques.

La ville offre d’autres attractions incontournables. Tout d’abord, Vila Viçosa abrite le magnifique palais ducal. Lors des visites, un guide-conteur vous fera découvrir l’histoire fascinante du palais, du premier duc de Bragance au retour de la famille royale portugaise sous le règne de Charles Ier après l’invasion napoléonienne de la péninsule ibérique. Les monarques ont dû fuir de nouveau en 1910, cette fois en Angleterre, en raison d’une révolution républicaine et leurs résidences ont alors été fermées au public. Ce n’est qu’en 1984 que le palais a rouvert et il abrite aujourd’hui l’une des plus grandes collections de calèches d’Europe.

A quelques kilomètres de là se trouve la carrière d’António Alves. Ce grand gouffre béant est simplement époustouflant. Des énormes camions et des excavateurs y travaillent sans relâche. Des blocs massifs de marbre sont taillés et hissés par des câbles industriels et des grues, avant d’être calibrés pour la qualité et coupés sur commande par des scies diamantées. Le propriétaire transformera bientôt ce site spectaculaire un espace unique et original pour l’organisation d’événements. Une plate-forme panoramique sur un sol transparent et un restaurant traditionnel surplomberont le lieu.

Il y a beaucoup à voir et à faire dans cette partie de la région. Comme par exemple Evora et son temple romain, ses murailles médiévales et sa célèbre chapelle d’ossements, ainsi que Evoramonte. Ce petit village, parfois orthographié Evora Monte, possède un château datant du XIVe siècle dont la vue est à couper le souffle : dans toutes les directions, on ne voit que des paysages vallonnés où sont nichés des villages.

Le Marmòris n’est pas qu’un établissement prestigieux, c’est aussi une affaire de famille. La fille du patron, Susete, gère les opérations quotidiennes et son père supervise principalement la carrière. L’opulence de son décor pourrait sembler trop faste, mais l’hôtel a aussi sa touche personnelle et authentique. Les plats impeccablement préparés par son grand chef et la présence du guide-conteur en font un lieu original, typique et toujours raffiné. Le voyage pour atteindre Vila Viçosa depuis l’Algarve peut paraître difficile, mais il en vaut la peine. Marmòris, loin des foules, n’attire que les vrais amateurs de gastronomie, de pierre et d’histoire.

www.alentejomarmoris.com

Ben Austin

Share this story

PinIt