Escapade à Vila Nova de Milfontes

Monte do Zambujeiro

La vie au naturel: des rives du fleuve Mira, aux plages dorées de la côte Alentejana

Le Portugal est en vogue, c’est un fait. Les villes de Lisbonne et Porto abondent de visiteurs provenant des quatre coins du monde, tandis que l’Algarve est envahie de vacanciers à la recherche de plages et d’animations estivales. Pour ceux qui souhaitent fuir la foule et se trouver un coin paisible sur la côte il y a, heureusement, la côte Alentejana. Un trésor méconnu avec des kilomètres de plages et de petites baies désertes, certaines à peine accessibles à pied et avec une bonne boussole … oubliez votre portable, ici le bonheur c’est de se déconnecter!

Avec sa nature vierge et ses petits villages de pêcheurs, c’est l’endroit idéal pour recharger ses batteries. Des hôtels de tourisme rural, cachés au bout de chemins de terre battue, offrent un logement accueillant et une cuisine locale. Nous en avons découvert plusieurs dans les alentours de Vila Nova de Milfontes. À mi-chemin entre Lisbonne et l’Algarve, c’est une charmante ville qui est appréciée pour sa simplicité et surtout la gentillesse de ses habitants. Du marché au port des pêcheurs, dans tous les restaurants et cafés, les «locaux» vous accueillent à bras ouverts.

Selon notre guide, et propriétaire du Monte do Zambujeiro, Monica McGill, Vila Nova de Milfonte est connue par ses habitants comme la ville des trois mensonges – elle n’est pas une ville (Vila), elle n’est pas nouvelle (Nova) et elle n’a pas mille sources (Mil fontes)”. Elle se trouve sur la rive droite de l’estuaire de la rivière Mira, un superbe fleuve qui naît dans l’ouest de l’Alentejo, se faufile dans une vallée verte et sinueuse, débouchant à Milfontes, entre de longues plages dorées.

Les étendues de sable fin des deux cotés de l’estuaire – Furnas, Franquia et Farol – sont facilement accessibles et idéales pour des longues promenades. Pour ceux qui recherchent le calme absolu mieux vaut prendre une voiture et s’aventurer le long de la côte sauvage pour découvrir la plage de Almograve, au sud de Milfontes, près du Cabo Sardão, et la plage de Malhão au nord.

Monica est de la région, elle vit pour la ville, ses habitants et ses coutumes, avec amour et passion. C’est pourquoi elle a créé son hotel, le Monte do Zambujeiro, qu’elle ne quitterait pour rien au Monde. C’est une femme pleine de vie et d’ambition. Son amour pour la côte Alentejana l’a poussée à faire partie de deux associations importantes dans la région: les Casas Brancas, une association qui réunit les meilleurs hôtels de tourisme rural de la côte de l’Alentejo, de Porto Covo à Aljezur; et la Rota Vicentina, un programme de randonnées tout le long le la côte, qui permet aux participants de parcourir 400 km de chemins pédestres et de loger dans de petits hôtels et maisons de charme à chaque étape.

Monte do Zambujeiro, est un havre de paix, un ravissant ensemble de maisonnettes d’architecture Alentejana, parsemées sur un terrain surplombant la rivière Mira. Les appartements et suites confortables et pratiques sont décorés avec beaucoup de goût. Ici on prend le petit déjeuner sur la terrasse avec vue sur la rivière, avant de faire un plongeon dans la piscine. Si vous préférez loger en ville il y une maison d’hôtes de référence, la Casa do Adro da Igreja, la maison de famille de Dona Idália, qui vous recevra avec grand plaisir. À quelques kilomètres de la ville, en pleine campagne voici trois autres bonnes adresses: Natur Arte, Três Marias et Herdade da Matinha.

Le port de pêche est le point de départ pour la vie quotidienne de nombreux habitants de la ville, ici les restaurateurs et les poissonniers du marché, achètent leur marchandise pêchée à l’aube. Dans le marché, au centre de Vila Nova de Milfontes, Monica nous présente aux marchands qui, en plus de leur magnifique choix de poissons et fruits de mer frais, vendent une multitude de fruits et légumes des potagers des alentours, de la viande et bien sûr du pain et des sucreries locales.

Après notre visite du marché nous passons à table pour goûter les plats typiques de la région. Sur la plage ou perchés sur la falaise, avec une vue imprenable sur l’océan, il y a un excellent choix de restaurants. En plus des mets traditionnels à base de fruits de mer, tels que la salade de poulpe et les ameijoas à bulhão Pato, Monsieur Idálio, du restaurant Oásis, prépare un somptueux arroz de marisco – riz aux fruits de mer. La feijoada de búzios – cassoulet aux buccins, est la spécialité de la maison, et il y a aussi du crabe et du homard frais, que de délices!

Et parfait pour la digestion, nous faisons un tour dans la ville et découvrons sur la hauteur, dominant la rive gauche, le Fort de São Clemente – patron des marins – bâti pour protéger le port de Vila Nova de Milfontes et empêcher l’accès à Odemira, ville qui à l’époque subissait de nombreuses attaques de pirates du nord d’Afrique. Sur la place en face du fort, un monument rappelle que c’est dans les champs voisins, qu’en 1924 les aviateurs Brito Pais, Sarmento de Beires et Manuel Gouveia ont décollé pour effectuer le premier vol entre le Portugal et Macao.

L’après-midi Monica nous emmène faire un tour sur la rivière avec Rui Catalão, un charmant marin venu de Lisbonne pour créer Duca, une petite entreprise qui organise des croisières sur la rivière Mira. Il propose plusieurs itinéraires, le long de la côte ou remontant la rivière. Monica organise de nombreuses sorties pour ses clients, avec pique-nique et dégustation de vin à bord. “Il y a tellement d’activités à Vila Nova de Milfontes”, remarque-t-elle, “en plus de tous les sports nautiques, promenades sur la plage et équitation, la nuit vous pouvez même observer les étoiles avec un expert”. Il y a également la foire de la ville, le Mercado das Brunheiras, chaque 2ème et 4ème samedi du mois où vous pouvez déguster le meilleur poulet grillé de la région.

Pour finir la journée en beauté nous allons visiter Cristina Santos, qui ce jour là fêtait les dix-neufs ans de sa boulangerie/pâtisserie Pão, Café e Companhia. Ses spécialités sont les gâteaux traditionnels de l’Alentejo tels que les popias, queijadas et alcôncoras, ainsi que les pains de la région. Le choix de confections sucrées et salées est si grand que vous aurez l’embarras du choix. Cristina fournit également des paniers pour les pique-niques en bateau ou sur la plage: salades, fruits frais, pâtisseries et boissons, dans un joli panier en osier, absolument irrésistible. Faites un petit détour au supermarché d’à côté pour choisir une bouteille de vin de la région, le magasin offre une superbe sélection de vins de l’Alentejo.

LES BONNES ADRESSES

Restaurants
Oásis – Poissons et fruits de mer sur la Praia das Furnas
Tasca do Celso – Restaurant typique au décor chaleureux et rustique
A Choupana – Restaurant les pieds dans le sable sur la plage du Farol
Porto das Barcas – Cuisine locale et terrasse sur la falaise, avec vue imprenable.

Logements
Monte do Zambujeiro – www.montedozambujeiro.com
Casas Brancas – www.casasbrancas.pt
Rota Vicentina – www.rotavicentina.com

Activités
Duca – Croisière sur la rivière – www.duca.pt
Pão, Café e Companhia – Pâtisserie/boulangerie avec les meilleurs pains et gâteaux de la région, tous faits maison. Prépare de splendides paniers pour vos pique-niques.

Par Alexandra Stilwell

Share this story

PinIt