L’Algarve sur deux roues

Algarve à vélo

C’est amusant, ça vous aide à maintenir la forme et c’est la meilleure façon de profiter du plein air!

PAR CRISTINA ALCOCK
PHOTOS ALGARVE CYCLING HOLIDAYS

Il est clair que depuis un certain temps les Européens du Nord ont vraiment adopté le véhicule à deux roues et pédales, comme principal moyen de transport, et tandis que Lisbonne a un bon nombre de défenseurs du cyclisme, en Algarve, l’utilisation du vélo comme moyen de transport diminue comparé à ses homologues de l’Europe du Nord. Mais il semble que l’on oublie quelque chose: quel autre pays a-t-il un climat aussi doux toute l’année, d’aussi bonnes routes (à l’intérieur, au nord de la EN125 pour les cyclistes de route et de nombreuses pistes de terre pour les vététistes) et surtout, une incroyable diversité de paysages à une courte distance des plages qui rendent la région célèbre? Vivre le Portugal a parlé avec trois propriétaires d’entre- prises en Algarve, des champions du vélo d’exercice, de compétition ou d’aventure, qui sont pleinement conscients du potentiel de l’Algarve comme destination du cyclisme.

“C’est le seul endroit en Europe où vous pouvez pédaler autant de temps sans voir une route, une maison ou une voiture,” dit Jerom Pannier, un snowboarder belge qui, il y a 10 ans, a pris un vieux VTT pour découvrir l’Algarve de l’Ouest et a été “surpris par le paysage et les pistes étonnantes”. Ce fut le début d’Algarve Cycling Holidays, un concept de vacances qui amène des cyclistes amateurs de toute l’Europe pour découvrir ce coin de la région. Également responsable pour la station de vélos au Martinhal Beach Resort & Hôtel, ce fut en fait un sport très différent qui amena le jeune homme de 33 ans au Portugal, celui qui en attire tant d’autres sur le «spot» le plus au sud-ouest de l’Europe: le surf. “Quand j’étais enfant, je rêvais d’un endroit où je pourrais surfer après le travail et manger à l’extérieur. Quand je suis arrivé à Sagres, je me suis dit que je pourrais bien vivre ici”.

En plus de la station de vélo, qui est réservée aux clients du Martinhal et qui sert principalement les jeunes familles, l’amateur de sport a conçu des forfaits complets pour cyclistes, qui comprennent les transferts et un hébergement luxueux et demi-pension. Pour les vététistes, il existe deux forfaits de sept nuits, disponibles au printemps et en automne: MTB Haven (Refuge du VTT), où les clients peuvent choisir de rester soit au Martinhal Beach Resort & Hôtel ou dans le magnifique village rénové d’Aldeia da Pedralva, avec un choix de cinq itinéraires différents; et un Safari VTT, idéal pour les cyclistes inconditionnels. “Ce sont 300 kilomètres, six hôtels, un itinéraire et cinq jours entiers de vélo, le long du chemin de la Rota Vicentina, de Santiago do Cacém au Cap St Vincent,” explique Jerom, qui a un diplôme en éducation sportive. Il y a aussi des semaines de cyclisme sur des routes exclusives, offrant cinq itinéraires organisés par des cyclistes professionnels.

Spécialiste en cyclisme sur route, et d’ailleurs champion du Triathlon du Martinhal qui a eu lieu en octobre, Tomás Metcalfe a déjà fait plus de 150.000 km à vélo, dont la plupart en Algarve. Fils d’une mère irlandaise et d’un père britannique, né au Portugal, Tomás a commencé avec un vélo de course “parce que c’était cool”, mais c’est à l’Université de Loughborough, au Royaume-Uni, qu’il a pris le cyclisme plus au sérieux. “J’avais de l’expérience en cross-country et je voulais joindre le club d’athlétisme de l’université, mais plus de 300 personnes se sont inscrites et c’était cher, aussi je me suis inscrit dans le club de triathlon à la place.”

Passant plus de temps à vélo par la suite et obtenant d’impressionnants résultats en duathlons, Tomás se consacra plus tard pleinement au vélo, et est devenu un professionnel du cyclisme en tant que domestique (“c’est comme un défenseur au football: plus de travail, moins de gloire”), et a pris part à trois “Volta a Portugal” (Tour du Portugal). Ayant participé à un camp d’entraînement en Californie, avec “beaucoup de cyclisme et de magnifiques paysages”, une fois de retour au Portugal pour faire du vélo à plein temps en 2006, Tomás a cherché à recréer la même formule en Algarve, et en 2011, SMS – Swift Momentum Sport est né.

Dorénavant plus porté sur l’entraînement pour les sports d’endurance et le coaching de vélo – une sorte de coach personnel pour les cyclistes -, les compétences de l’athlète basé à Carvoeiro correspondent parfaitement avec la dernière mode sportive qui a pris l’Algarve d’assaut: les triathlons. Fournissant déjà du matériel de location, principalement en été, l’ancien pro projette de fournir des packs spéciaux pour l’élément de vélo de la course et organise des entrainements ouverts à tous “pour donner du sien”.

Paul Beesley, propriétaire d’Algarve Bike Holidays, fournit ses services à un plus large éventail d’âges et de conditions physiques. Sa société propose une gamme de vacances sur place, des tours à vélo et des excursions guidées d’une demi-journée, ainsi que de simples ballades à vélo, chaque semaine, visant principalement les résidents de l’Algarve qui ont leurs propres vélos. “Au cours des dernières années, j’ai trouvé qu’il y avait un intérêt croissant pour le cyclisme et le VTT, et même si l’endroit est parfait pour ces activités ce n’est en effet pas facile pour les visiteurs de trouver où aller et comment naviguer les meilleures routes”, dit Paul, qui vit au Portugal depuis 2006.

VTT, vélos de route, vélos de randonnée hybrides et vélos électriques sont disponibles, et une variété d’excursions de niveau facile à moyen, qui emmènent les clients loin de la côte pour explorer les villages de l’intérieur et des routes tranquilles à travers une campagne vierge. Alors que Jerom est plus un spécialise de la cam- pagne robuste de l’ouest de l’Algarve, “le plus bel endroit pour faire du vélo tout terrain, avec un parc naturel énorme, des montagnes et un parcours plus proche de la côte par rapport à l’est”, Paul estime que l’un des endroits les plus beaux et les plus intéressants à parcourir à vélo est le domaine de la Ria Formosa, près de Quinta do Lago. C’est également un endroit idéal pour les cyclistes relativement novices et intermédiaires, grâce au terrain principalement plat. La zone de Monte Gordo et Vila Real de Santo António est également une destination idéale pour les cyclistes, avec des pistes cyclables dédiées et des parking pour vélos.

C’est cette grande diversité de paysages et de ter- rains, des routes faciles et montées abruptes, dans un espace relativement restreint, qui fait de l’Algarve un emplacement privilégié pour le sport, que ce soit pour des cyclistes professionnels (un certain nombre d’équipes européennes de cyclisme s’entrainent désormais ici) ou des cyclistes de loisirs qui cherchent à garder la forme, s’amuser et profiter du plein air. C’est également la meilleure façon de découvrir la région, comme le constatent Jerom et Tomás: “Il y a tellement de zones inexplorées et inexploitées avec une histoire fascinante, que vous pouvez voir avec une perspective complètement différente”, explique l’ancien pro.

Paul Beesley résume: “Le vélo est un excellent moyen de faire de l’exercice en plein air à un coût relativement réduit (…), il peut vous aider à économiser, il est bénéfique pour l’environnement et c’est un excel- lent moyen pour découvrir la campagne et voir des endroits que vous n’auriez jamais vus si vous aviez été en voiture”.

www.algarve-cycling-holidays.com
www.swiftmomentumsports.com
www.algarvebikeholidays.com

Share this story

PinIt