Casa Mãe

Casa Mãe.1

Mariant l’art de l’accueil avec l’artisanat portugais, la Casa Mãe comble ses visiteurs et la communauté locale

Texte Ana Tavares | Photos Casa Mãe

La Casa Mãe pourrait être à peine un hôtel de plus à ouvrir ses portes dans la région de Lagos, mais, en parlant avec Veronique Polaert, fondatrice du projet, nous avons découvert que c’est bien plus que cela. Selon la jeune française, la Casa Mãe “est une histoire du peuple, d’un mode de vie, d’une certaine vision du Portugal”. C’est surtout, un hôtel avec un concept qui, jusqu’à présent, n’existait pas à Lagos, étant à la fois une plate-forme créative pour les artisans et pour les designers locaux.
Les deux esprits créatifs derrière le projet sont Veronique Polaert et son partenaire allemand Christian Kraus, qui se sont rencontrés à Londres lorsqu’ils travaillaient dans la finance “et rêvaient d’une vie meilleure”, explique Véronique. Avec des carrières solides et une vaste expérience dans le monde financier – Veronique a travaillé à Paris et Los Angeles, tandis que Christian a perfectionné ses compétences à Zurich et à Munich -, ensemble ils ont commencé à esquisser un projet commun dans la capitale du Royaume-Uni. “Nous avons tous les deux vécu à Shoreditch dans l’Est de Londres pendant de nombreuses années, et nous adorions sa scène créative et ses vibrations entrepreneuriales. La même chose se passe à Paris et à Berlin et dans de nombreux autres endroits: tant de projets intéressants et socialement engagés. C’est tellement rafraîchissant et encourageant et nous voyons la Casa Mãe comme la continuité de ce mouvement créatif et entrepreneurial qui se répand dans toutes les grandes villes européennes. L’ambition de la Casa Mãe est de faire partie de ce mouvement et de l’apporter à Lagos”, déclare Véronique.
Cependant, l’entrepreneuse française n’était pas sûre de la façon dont le projet prendrait vie à l’époque, mais elle était certaine d’une chose: elle avait toujours rêvé d’ouvrir un hôtel. “Un lieu avec un but, avec une âme et une vision qui relie les gens et rassemble les talents locaux pour créer quelque chose d’unique et énergisant pour une ville”, décrit-elle. Il y a trois ans, lors d’un voyage au Portugal, Veronique a trouvé (et a ensuite acheté aux enchères) le lieu idéal dans le centre historique de Lagos. Christian, qui connaissait la région suite à sa passion pour le surf, s’engagea progressivement dans l’aventure dans le sud du Portugal.
À Lagos, ils ont trouvé l’emplacement et la propriété parfaite, un lieu qui combine la vie urbaine avec une sensation de campagne et de plage, comme ils le voulaient. Avec un potager de 7 000 m² et situé à à peine 10 minutes à pied de la plage, l’ancienne maison qui est devenue la Casa Mãe est longée par les murs anciens de la ville et possède son propre système d’irrigation, qui existe depuis des siècles. La rénovation a pris plusieurs mois et a impliqué un investissement important, mais elle porte désormais ses fruits.
Conformément à sa philosophie de «slow living» (vie lente), la Casa Mãe a progressivement ouvert ses portes et dévoilé ses espaces. La pré-ouverture de l’hôtel a commencé en septembre de l’année dernière, par le lancement du restaurant Orta, le concept store Loja et 22 chambres contemporaines. Depuis lors ils ont grandit et organisent de nombreuses activités culinaires et sportives, mais aussi des évènement thématiques. Cet automne c’est l’«Été Indien», de septembre à novembre la Casa Mãe accueillera plusieurs activités axées sur la gastronomie, l’art, la créativité et le bien-être.
Aujourd’hui, avec 30 chambres réparties dans trois bâtiments différents, qui créent des atmosphères uniques, la Casa Mãe vise à être un centre culturel axé autour du potager biologique et de son futur marché agricole, qui se tiendra chaque semaine et qui sera ouvert au public. Outre une piscine extérieure et un puits, l’hôtel comprend également deux restaurants (Orta et Casa Mãe) et un cinéma en plein air. «Nos espaces extérieurs sont conçus pour créer des lieux agréables et accueillants, combinant un sentiment d’intimité et de communauté avec de nombreux patios, terrasses et plates-formes favorisant les échanges sociaux», explique Véronique.
Pour l’intérieur, Veronique a travaillé en étroite collaboration avec le designer d’intérieur français Martin Blanchard, qui a créé des meubles sur mesure pour l’hôtel, en coordonnant 23 collaborations avec des artistes et artisans portugais pour créer des pièces uniques. «Le projet de design d’intérieur fait de la Casa Mãe une plate-forme créative pour les artisans et les designers locaux. Il reflète notre concept et est basé sur des collaborations de créations partageant la même vision. Avec Martin, nous avons voyagé à travers le Portugal pour apporter à la Casa Mãe le meilleur de l’artisanat et du design portugais pour en faire un endroit magnifique, accueillant et inspirant”, dit-elle. Afin de partager ses collaborations et raconter les histoires des fabricants derrière la Casa Mãe, ils ont même lancé un livre, intitulé Casa Mãe – The Journey (le parcours), qui détaille le processus créatif de l’hôtel.
Malgré tout le travail qu’ils ont mis dans l’hôtel, ils reconnaissent que leur plus grand défi est la gestion de la Casa Mãe. “Nous n’avions aucune expérience antérieure dans l’hôtellerie. Mais nous estimons que c’est l’une de nos forces! Nous avons toujours été du côté client, alors nous savons quelle expérience nous voulons créer, nous avons une approche plus spontanée et plus authentique que les professionnels de l’hôtellerie. On apprend! Et ce n’est pas évident,” dit Véronique, “en particulier la partie ressources humaines, impossible de trouver du staff en Algarve […] et bien sûr j’expérimente tous les métiers de l’hôtel!” Véronique retrousse ses manches et découvre de nouvelles fonctions: gouvernante, cuisinière, serveuse, plongeuse, réceptionniste, etc, pour couvrir les défections du personnel. “Chaque jour est une nouvelle aventure!” dit-elle.
Il va sans dire que la Casa Mãe est un magnifique projet, fait avec passion et bon goût, où chacun peut se livrer à une expérience unique et relaxante dans le coeur de la ville de Lagos. “Il s’agit de profiter de la simplicité et de la nourriture saine, de la bonne compagnie et des bons moments,” dit Véronique. Que voulez-vous de plus!

Casa Mãe
Rua do Jogo da Bola, nº 41 | 8600-712 Lagos, Portugal
www.casa-mae.com

Share this story

PinIt