Le marché immobilier de l’Algarve est-il en train de changer de direction?

Le marché immobilier de l’Algarve est-il en train de changer de direction ? Zoie Hawker, associée gérante chez Fine & Country Algarve révèle les hauts et les bas du marché et ses prévisions pour l’avenir

2018 a été une année record pour l’immobilier au Portugal et une année record pour nous à Fine & Country Algarve. Mais maintenant que nous approchons de la fin du premier semestre de cette année, nous avons le sentiment que le marché est en train de changer.

L’année dernière, les investissements immobiliers au Portugal ont atteint 30 milliards d’euros, soit 15% du PIB. Le marché a progressé (en termes d’investissement total) en moyenne de 20% par an depuis que le Portugal a commencé à sortir de la crise financière en 2014, mais des signes indiquent maintenant qu’il est en train de se consolider. Les prix continuent d’augmenter, mais la plupart des experts s’accordent à dire que les augmentations de prix cette année seront moins importantes qu’au cours des dernières années.

Sur la base de nos données récentes, nous avons constaté une légère baisse du nombre de demandes d’informations émanant de potentiels acheteurs par rapport à 2018, avec une baisse significative de l’intérêt manifesté par les clients Britanniques, compensée en partie par la croissance d’autres marchés et par les réactions positives de notre nouvelle campagne marketing visant les marchés de langue portugaise et principalement le Brésil

De janvier à mai, nous avons reçu 750 demandes de renseignements sur nos biens immobiliers. Cela représente une baisse globale de 15% par rapport à l’année dernière et de 30% par rapport à ceux en provenance du Royaume-Uni. Cela n’inclut pas les nouveaux clients ayant visité les divers événements auxquels nous avons participé, tels que les salons Moving to Portugal à Londres et Dublin le mois dernier, avec des résultats très positifs.

La baisse du nombre de demandes en provenance du Royaume-Uni est sans doute due à la dernière vague d’incertitudes liées au Brexit, car ce qui va arriver au Royaume-Uni nul ne peut le prévoir pour l’instant.

Mais chez Fine & Country Algarve, nous avons une clientèle très diversifiée, ayant vendu au cours des 12 derniers mois des propriétés en Algarve à des acheteurs en provenance de 21 pays différents, notamment de marchés clés tels que le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, le Benelux bien comme les États-Unis, Dubaï et l’Afrique du Sud.

Nos confrères d’autres grandes agences immobilières de l’Algarve s’accordent à dire que le ralentissement général de la demande des acheteurs britanniques pourrait bien avoir un effet sur le marché ici en Algarve. Pour les nombreux agents immobiliers et promoteurs immobiliers qui s’appuient principalement sur le marché britannique, les ventes souffriront un ralentissement, par conséquent, nous ne pensons pas que les prix augmenteront à la même cadence que ces dernières années.

Toutefois, dans l’ensemble, le marché reste solide et, malgré le ralentissement des demandes d’informations, nous avons assisté à une forte augmentation du nombre de ventes finalisées et du volume total des ventes de janvier à mai par rapport à la même période de l’année dernière.

Alors, le marché est-il en train de changer de direction ? Nous dirions que non, mais nous nous attendons à ce qu’il y ait moins de croissance, en d’autres mots, une consolidation, ce qui, après la forte croissance de ces dernières années, ne peut être qu’une bonne chose.

Vous cherchez la propriété de vos rêves ? Fine & Country dispose de bureaux partout dans le monde. Cliquez ici pour trouver le bureau le plus proche et trouvez dès aujourd’hui votre propriété.

Share this story

PinIt