L’art et la manière d’arpenter Barão de São João

Ce petit village pittoresque, appartenant à la municipalité de Lagos, a accueilli en novembre dernier la première édition du Walk & Art Fest, un festival de randonnées. Au programme : visites guidées, ateliers et expositions.

La marche est encore la meilleure façon de découvrir l’Algarve. Partant de ce postulat, le projet Algarve Walking Season (AWS) vise à promouvoir la région par le biais de diverses manifestations tout au long de l’année. « L’idée était de créer un agenda axé sur la randonnée », explique Anabela Santos, d’Almargem (l’Association pour la défense du patrimoine culturel et environnemental de l’Algarve), l’une des organisatrices.

Développé en partenariat avec la Coopérative QRER (pour le développement des territoires de faible densité), l’office de tourisme de l’Algarve, la municipalité d’Alcoutim et l’association Almargem, le projet AWS a été créé pour regrouper sous la même enseigne tous les festivals pédestres de la région. « Pour ce faire, nous avons créé un calendrier commun couvrant les trois saisons (hiver, printemps et automne) les mieux adaptées aux activités touristiques autour de la nature », explique Sara Fernandes, présidente du conseil d’administration de QRER. « C’est le meilleur moyen de renforcer l’attrait mondial pour l’Algarve et d’en faire une région où l’on peut marcher toute l’année. »

« Impossible de ne pas être ému quand on y vient pour la première fois »

Après avoir accepté l’invitation de la coopérative QRER, l’association Almargem s’est adressée à la mairie de Lagos et a suggéré Barão de São João comme lieu d’accueil. « Le but du Walk & Art Fest est de faire connaître ce petit village, unique et précieux, explique Anabela Santos. Il est impossible de ne pas être ému quand on y vient pour la première fois. » Le festival s’est articulé autour d’un thème pour lequel le village est déjà connu : l’art. De nombreux artistes y vivent, en effet, ou y passent une partie de l’année.

Les organisateurs ont donc mis en place 72 activités et ateliers, destinés à différents publics, les marcheurs, les amateurs d’art ou les familles. « On a mis en place ces initiatives, liées au patrimoine et à l’identité locale, aux traditions et à la gastronomie, car on ne veut pas que l’événement se limite seulement aux promenades », poursuit Anabela Santos.

Au programme, les marcheurs apprécieront des circuits ornithologiques, historiques et nocturnes, des expositions d’artistes locaux au Centre culturel de Barão de São João ou au détour d’une installation dans la forêt du village, mais aussi des concerts, un dîner végétarien, des ateliers de peinture avec des pigments d’origine naturelle ou des séances de tai- chi. Un guide accompagne chaque parcours et donne des informations sur la faune, la flore, l’archéologie, la géologie et le patrimoine culturel de la région.

Le prochain Walk & Art Fest aura lieu du 1er au 3 novembre 2019. Les organisateurs ressentent déjà une certaine pression, après le succès rencontré l’an passé : « Nous avons la lourde responsabilité de présenter un programme à la hauteur des attentes suscitées par la première édition. »

Ana Tavares

Share this story

PinIt