Réflexions artistiques

Sylviana-800x1109

Sylviana Loubatieres, dernière de sa génération à maîtriser l’art du fixé sous miroir, expose de nouvelles oeuvres en Algarve

Née à Paris dans une famille d’artistes, Sylviana Loubatieres a la créativité dans le sang. L’Artiste française a une passion innée pour l’art qui lui a tracé une carrière diversifiée et lui à fait découvrir plusieurs pays, avant de trouver son refuge en Algarve. Elle est la dernière d’une longue lignée d’artistes à maîtriser l’art séculaire du fixé sous verre et sous miroir, qui lui a été transmis par sa mère. Aujourd’hui Sylviana est connue pour ses magnifiques oeuvres dont la dernière collection est exposée dans la galerie de l’agence immobilière Fine & Country, à Carvoeiro.

Les techniques minutieuses et uniques qu’elle utilise datent du 18ème siècle, et seront malheureusement bientôt perdues. Le fixé sous verre est encore courant, mais en ce qui concerne le fixé sous miroir, Sylviana est bien la dernière artiste à le pratiquer. Le Fixé sous miroir consiste à libérer l’espace au dos d’un miroir sur lequel on dessine et peint. On y appose ensuite la couleur en commençant, à l’inverse de la facture habituelle, par dessiner les détails, terminant par les plans de masse, posant d’abord les couleurs claires, puis colorant avec du papier de bronze et d’or.

C’est dès l’âge de 12 ans que Sylviana a cherché à développer son talent artistique, mais l’art n’était pas son unique passion, l’équitation a aussi occupé beaucoup de son temps. Fascinée par les chevaux, elle décida de les dessiner, puis de les sculpter. “Les chevaux ont été ma passion pendant longtemps” explique Sylviana, “j’ai participé à de nombreux concours hippiques en France où j’ai remporté plusieurs coupes grâce à mes fidèles montures qui sautaient facilement deux mètres!”

Sa créativité l’a lancée dans le monde de la mode, et naturellement, habitant à Paris, elle a eu l’opportunité de travailler avec de grands créateurs tels que Marie Mercier, avec laquelle elle a dessiné de superbes modèles pour ses collections et défilés, et Dorothée Bis. Elle a décoré des vitrines pour l’illustre Sonia Rykiel et a créé des costumes et des décors pour de grands projets à Johannesburg et Cape Town.

Après les vêtements ont suivi les accessoires. Sylviana a crée une ligne de sacs de ville et de voyage qu’elle a exposé au Palais des Congrès lors du salon “Export 85”. Ses créations ont eu tellement de succès qu’on lui a même demandé de lui en acheter en pleine rue! “Un jour j’étais dans le metro à Paris et portais une de mes créations, lorsqu’une dame s’est approchée et m’a demandé où elle pouvait acheter le même. Je lui ai expliqué que c’était une pièce unique. Elle a voulu l’acheter sur le champ et je suis rentrée à la maison avec mes affaires dans un sac de plastique!”

Sa carrière a changé de cours il y a bientôt 17 ans, quand sa mère eut un accident et se retrouva à moitié paralysée. Sylviana a redécouvert l’art du “fixé sous miroir” avec sa mère, “c’était une façon de l’aider à se remettre de ses traumatismes”, explique-t-elle. C’est sa mère, ancienne élève des Beaux Arts, qui lui a appris la technique à un très jeune age. Sylviana a même amélioré cette technique et a participé à une exposition de fixés sous miroir et sous verre au Louvre, à un salon pour les artistes et artisans du Patrimoine Français.

C’est dans le sud de la France que Sylviana a rencontré son mari, Luc, il y a 15 ans. Elle a quitté Paris et l’a suivi à Londres où il avait un restaurant dans la “City”. Deux ans plus tard il décidèrent de s’installer en Algarve, une région du Portugal que Luc connaissait déjà très bien. 30 ans plutôt il s’y était aventuré. Il a découvert un petit restaurant à Portimão qu’il a adoré et n’a pas tardé à féliciter le Chef, Carlos. Depuis lors Luc et Carlos sont de grands amis!

Aujourd’hui Sylviana et Luc sont installés au milieu de la campagne Algarvienne, entre Lagoa et Silves. Ils y ont trouvé leur paradis, une belle propriété où ils vivent dans le calme avec de nombreux animaux et où Sylviana a établi son atelier. C’est ici qu’elle donne libre cours à sa créativité sous toutes ses formes. Elle aime tout! Le dessin, qui est la base, la sculpture, la peinture, le fixé sous verre et sous miroir ou encore les costumes. En ce moment, elle prépare des tenues d’époque pour une fête médiévale, qui aura lieu dans la ville de Silves, ancienne capitale de l’Algarve. Pour l’instant ses oeuvres sont exposées dans une galerie à Carvoeiro mais elle espère pouvoir un jour créer son propre espace d’exposition avec quelques amis artistes.

La créativité bouillonne en Sylviana, mettre ses mains à l’oeuvre lui donne tant de plaisir, que ce soit dans son atelier, dans sa cuisine ou encore dans son potager. La créativité est dans son sang. “L’atmosphère de l’Algarve aide cette veine. Les sens se réveillent avec les saveurs, les odeurs et les couleurs de l’environnement”, dit-elle. La tranquillité et la luminosité de la région lui permettent d’apprécier tous ces petits détails. “On est bien en Algarve!”, affirme Sylviana d’un air tranquille.

 

 

Share this story

PinIt