Le Portugal, plus que jamais le carrefour de la concurrence aérienne

avion

Un champ de bataille. C’est ce qu’est en train de devenir le Portugal pour des géants de l’aviation tels que TAP, Ryanair et easyJet, qui tentent de capitaliser sur le « boom touristique » du pays en lançant de nouvelles routes et des vols plus fréquents cette année.

Une bonne nouvelle pour ceux qui, comme des millions d’autres ces dernières années, voudront y voyager à l’avenir, car la concurrence accrue se traduira probablement par une réduction du prix des billets. Selon le Diário de Notícias, au moins 20 nouvelles routes seront lancées cet été au Portugal, tandis que plusieurs liaisons aériennes, ouvertes en hiver, seront prolongées jusqu’à la saison estivale.

Selon le quotidien, toutes les compagnies, « sans exception », prévoient une fréquentation en hausse cette année. La TAP, transporteur phare du Portugal, qui dessert 84 destinations dans 34 pays, prévoit une croissance du nombre de passagers de 7% (ce qui représente un million de personnes en plus). En 2017, la compagnie a enregistré 14,2 millions de voyageurs.

Parmi les nouveaux itinéraires, les clients de la TAP pourront bientôt partir de Lisbonne vers Florence et Nouakchott (Mauritanie), tandis que la ville de Porto sera reliée à Milan, Barcelone et Ponta Delgada (Açores) à partir du 25 mars. La fréquence de ses vols vers les villes brésiliennes de São Paulo, Brasilia et Belo Horizonte, ainsi que Toronto (Canada) cet été, sera aussi renforcée.

De son côté, Ryanair s’attend à atteindre la barre des 11 millions de passagers au Portugal cette année, soit une augmentation de 6% par rapport à 2017. Cet été, la compagnie low-cost irlandaise exploitera au total 121 liaisons aériennes dans le pays. Neuf nouvelles routes d’été seront lancées. Lisbonne sera reliée à Bruxelles, Baden-Baden, Francfort et Cracovie, tandis que Porto le sera avec Manchester et l’île de Malte, mais aussi Francfort et Naples, deux villes qui n’étaient desservies que durant l’hiver.

Enfin, easyJet prévoit de lancer six nouveaux itinéraires cet été : deux à Porto (Ibiza et Zurich) et quatre à Faro (Bordeaux, Milan, Naples et Berlin). Le Diário de Notícias rapporte également que la compagnie aérienne allemande Lufthansa est également « optimiste » quant à sa fréquentation au Portugal : la liaison Lisbonne-Francfort a par exemple vu sa capacité augmenter de 19,2% en 2017.

Les groupes Transavia et Air France-KLM sont aussi en embuscade, précise le journal. Bref, ce sont toutes d’excellentes nouvelles pour les aéroports portugais, qui ont établi l’année dernière une nouvelle référence de plus de 50 millions de passagers (51,8 exactement, soit 16,5% de plus qu’en 2016).

Share this story

PinIt