A Travessa | Expérience suprême de fine cuisine dans le coeur historique de Lisbonne

A Travessa, Lisboa

Situé dans un ancien couvent caché dans un labyrinthe de ruelles pavées du cartier séculaire de Madragoa, se trouve un des restaurants les plus charmants de Lisbonne. Connu pour sa fine cuisine et l’accueil chaleureux de ses propriétaires, A Travessa enchante tout autant les Lisboètes que les visiteurs de la capitale. Le restaurant n’est  pas facile à trouver, mais ne vous en faites pas, pour ceux qui ne connaissent pas bien Lisbonne, le restaurant met à disposition une navette à partir du parking de Santos, dans une petite fourgonnette Volkswagen rouge et blanche.

Au restaurant on découvre l’ancienne architecture du “Convento das Bernardas”; dans la salle à manger le plafond vouté en briques rouges donne une atmosphère chaleureuse, tandis que la cour intérieure et sa terrasse dans l’ancien cloître nous ramènent au 17ème siècle. L’ambiance du restaurant est sympathique et accueillante, la plupart des meubles ont étés restaurés et proviennent de la famille de la propriétaire belge, Viviane Durieu.

Il y a 36 ans elle a décidé d’ouvrir un petit restaurant ou l’on pouvait trouver des plats belges, des spécialités de son pays natal. Photographe d’origine, Viviane Durieu eut l’idée d’ouvrir un restaurant avec son mari et une amie ethnologue, qui était de passage au Portugal pour faire une étude de l’Alentejo. En 1978 ils ont ouvert leur restaurant à la “Travessa das Inglesinhas”, d’où vient son nom. A Travessa se trouvait à quelques pas de l’Assemblée de la République et de l’Émissora Nacional (radio diffuseur public national) à São Bento, attirant de nombreux politiciens, journalistes et artistes. Son succès initial est dut à l’innovation que le nouveau petit restaurant amena à Lisbonne; des plats typiquement belges tels que les moules frites, sole meunière et un contre filet aux échalotes, entre autres.

En 2001 A Travessa déménage et s’installe dans sa résidence actuelle, un ancien couvent acheté et restauré para la municipalité. Viviane avait été contactée par la Mairie qui avait organisé un concours afin trouver de nouveaux locataires.  Cela ne pouvait pas mieux tomber, A Travessa aménage dans ce qui fut autrefois les cuisines du couvent. C’est alors que Viviane a invité Antonio Moita à faire partie de ce nouveau projet. Aujourd’hui cette association équilibrée fonctionne à merveille, leur permettant de gérer le restaurant et de satisfaire les exigences de leur clientèle. Ayant travaillé dans l’industrie portuaire, António apporta ses connaissances de la mer et des poissons. Il est en contact permanent avec les pêcheurs de Cascais qui fournissent directement le restaurant avec les meilleurs poissons frais de la côte; mérou, bar, rougets, soles, saint-pierre, thon et bien plus encore .

Avec toute son expérience dans le milieu de la restauration à Lisbonne, aujourd’hui, Viviane est presque Portugaise. Le menu a aussi évolué avec des plats faits à base de produits portugais plutôt que belges. Mais les influences de son pays natal sont toujours présentes et Viviane appelle encore régulièrement sa mère en Belgique pour lui demander des conseils de cuisine.

C’est dans cette atmosphère décontractée que Viviane nous reçoit, mais ne nous laissons pas tromper … on n’y trouve que de la toute fine cuisine! Le repas débute par une selection de délicieuses petites entrées maison; du presunto (jambon cru) de taureau, une petite gousse de fromage de chèvre en brick avec sa compote de potiron, des moules en vinaigrette et du fromage frais aux herbes. Ensuite on choisit une spécialité de la maison, dont les plus recherchées sont le Saint-Pierre, le foie gras aux fruits rouges et la sole meunière, un délice qui fond dans la bouche! Tout est préparé au beurre, bien sûr! Le menu change à chaque saison; cet hiver, Viviane et António proposent des plats de chasse telle qu’une perdrix désossée avec des champignons.

Julio, sommelier de la maison depuis déjà 10 ans, se fait un plaisir d’aider ses clients à choisir un vin parmi sa superbe sélection de crus portugais. Pour accompagner la sole meunière, il suggère un jeune vin blanc de l’Alentejo – Madrugada – qui, par coincidence, est produit par un Belge.

Pour finir, un choix bien étudié de desserts raffinés, certains aux saveurs belges: mousse au chocolat blanc (faite avec du chocolat Callebaut importé directement de belgique), praliné de chocolat noir, soupe de fraises avec sa crème de mascarpone et un croquant de framboises qui est simplement irrésistible. Et, bien sûr, quelques spécialités typiquement portugaises tel que le “prisco do abade”, un dessert fait à base de jaunes d’oeufs et de sucre; à consommer modérément!

Pour des repas plus informels et pour les plus petites bourses, l’équipe de A Travessa a ouvert un autre restaurant. Servant des plats typiquement portugais, A Travessa do Fado se trouve à côté du Musée du Fado dans le bas du cartier d’Alfama. Ici on découvre des spécialités locales telles que des “peixinhos da horta” (beignets de haricots verts), des palourdes, des crevettes à l’ail et du poulpe avec de l’huile d’olive et pommes-de-terre nouvelles. Pour une soirée authentique allez-y le mercredi soir quand il y a du Fado.

A Travessa – www.atravessa.com

Tv. do Convento das Bernardas, 12 | 1200-638 Lisbonne

Tél.: 213 902 034 | Tél. Transport: 968 939 125 | Parking: Av. Dom Carlos I

Fermé le dimanche – fermé lundi et samedi midi.

Prix par personne: 50-60€

 

A Travessa do Fado

Largo Chafariz dentro nº 1 | Alfama | 1100-139 Lisboa

Tél.: 21 887 0144

Ouvert midi et soir du mercredi au dimanche – fermé lundi et mardi

Prix par personne: 25-30€

Share this story

PinIt