Les Racines de l’Alentejo

David Baverstock

Esporão: l’une des références les plus anciennes et respectées du monde du vin Portugais

Texte Alexandra Stilwell

Ses vins ont déjà été servis sur toutes les tables du pays. Des millésimes classiques produits par une marque synonyme de qualité et de consistance. Esporão est une référence au Portugal déjà exportée dans plusieurs pays et est en voie de conquérir le reste du monde.

L’Alentejo avec ses vastes plaines et villages pittoresques est une destination touristique vinicole à la mode ces derniers temps. Mais cela fait bien longtemps que ses terres sont exploitées pour la qualité de ses sols, parfaits pour la culture de vignes. Les Romains en profitaient déjà il y a des siècles. Mais aujourd’hui peu de domaines ont autant d’histoire que la Herdade do Esporão. Située au sud de Monsaraz, cette magnifique propriété, dont la délimitation n’a pas changé depuis 1367, profite de 600 hectares de vignes qui produisent certains des vins portugais les plus remarquables.

Esporão est une marque qui a changé le panorama des vins de ce pays aux terroirs les plus divers. Tout commença en 1973 quand José Roquette, un jeune banquier, et son ami Joaquim Bandeira, un vigneron, ont acheté l’Herdade do Esporão et y ont planté plus de 100 hectares de vignes. Ils ont choisi cette terre lointaine car il croyaient en son potentiel. “Esporão est né d’une volonté inconditionnelle de créer les meilleurs vins,” dit João Roquette.

Ce n’est qu’en 1985 que la marque Esporão est née et que leur premier vin fut lancé. Deux ans plus tard la cave a été construite, à l’époque l’une des plus modernes en Europe. Suite à l’arrivée de David Baverstock, en 1992, Esporão prit une autre dimension. Après quelques temps dans le Douro, avec Croft et Symington, ce jeune vigneron Australien a accepté l’invitation de João Roquette pour développer son projet dans l’Alentejo. Il en profita pour faire le grand nettoyage et réorganiser la cave, où furent rajoutés des tunnels et des caves souterraines, utilisés pour contrôler la température et l’humidité.

En 2002 une deuxième cave fut construite, ce qui a permis une vinification séparée et un accroissement du potentiel de production. Aujourd’hui ils peuvent produire les rouges, les blancs et les vins exclusifs séparément, “nous avons construit une “boutique winery” pour les vins haut de gamme, ici ils sont conservés dans des conditions optimales,” remarque Baverstock.

Selon l’Australien, vigneron du domaine depuis 25 ans, les vins Esporão sont “un bon exemple du style de vins produits dans l’Alentejo, des vins bien équilibrés, avec d’excellents arômes de fruits, largement basés sur les cépages locaux,” explique-t-il. “Nous recherchons l’élégance et la complexité pour que nos vins atteignent un excellent potentiel gastronomique.” Ici le terroir est constitué largement de granite et de schist. “Bien qu’il soit difficile d’identifier les caractéristiques du terroir dans le vin, je pense que grâce à leur géologie complexe nos vins supérieurs ont beaucoup de caractère, finesse et details,” dit David.

C’est grâce à une énorme variété de cépages que le Portugal crée des mélanges aussi intéressants. Bien que l’on ne sache pas le nombre exact de cépages existants dans le pays, certains disent qu’il y en a entre 250 et 280. Esporão est fier de faire partie de ce patrimoine, étant responsable de l’introduction de certaines de ces variétés, comme le Touriga Nacional et le Verdelho, qui sont devenus emblématiques de l’Alentejo.

En plus des millésimes pour lesquels le domaine est connu, tel que le Branco Reserva, chaque année David expérimente des nouveautés, “nous faisons aussi des monovarietals, qui ne sont produits que l’année où un cépage se révèle être exceptionnel.” Bien que la plupart des vins d’Esporão soient produits dans l’Alentejo, la marque produit également des vins dans la région du Douro, ayant récemment acheté la Quinta dos Murças, un domaine sur la rive droite du fleuve.

Quant au futur de l’industrie du vin, David est convaincu que le Portugal obtiendra bientôt plus de reconnaissance en tant que pays producteur de vin de haute qualité, “et qui produit également d’excellent vins bon marché. Il sera reconnu pour ses styles de vins spécifiques, provenants de régions viticoles différentes,” ajoutant qu’en général, “on en a plus pour son argent au Portugal.”

Esporão produira également de meilleurs vins durables grâce à ses nouvelles pratiques viticoles organiques. En fait, ils prennent la préservation de l’environnement très au sérieux, ce qui explique pourquoi actuellement ils procèdent à convertir leur production à des méthodes biologiques pour lesquelles ils ont déjà reçu plusieurs prix.

L’Alentejo a également les plus grandes oliveraies du pays, dont 80 hectares plantés à la Herdade do Esporão, produisant de délicieuses huiles d’olive crémeuses, avec des méthodes entièrement traditionnelles et, bien sûr, biologiques. Ce produit a été bien accueilli sur le marché, Esporão domine actuellement le segment des huiles de qualité supérieure, produisant environ 800.000 litres par an.

Afin de pouvoir partager cette expérience unique avec les amateurs de vin du monde entier, Esporão a créé un magnifique œnotourisme dans son domaine où l’on peut choisir parmi une sélection de visites guidées à pied, en vélo ou en jeep. Il y a bien sûr la possibilité de goûter les vins et les huiles d’olive dans le magasin mais aussi dans le restaurant de l’Herdade do Esporão. Le jeune Chef, Pedro Pena Bastos, propose une magnifique sélection de menus dégustation avec appareillement de vins. Une cuisine fine, délicate et pleine de saveurs, à base d’ingrédients locaux et de saison, digne d’une étoile Michelin.

www.esporao.com

Share this story

PinIt