Chercheurs portugais conçoivent une technologie d’alerte de catastrophes

Un groupe de cinq chercheurs universitaires a mis au point un nouveau système permettant de localiser avec précision des catastrophes avant qu’elles ne se produisent.

C’est exactement le genre de technologie qui aurait pu éviter la tragédie à Entre-os-Rios en 2001, lorsque 59 passagers d’un bus ont été tués quand un pont s’est effondré sur le fleuve Douro.

RemotWatch implique l’utilisation de la télédétection par satellite et peut détecter “le moindre changement” dans des structures artificielles.

Non seulement il va épargner des millions d’euros en supprimant la nécessité de mesures de surveillance à l’ancienne, mais il peut également être développé au point où il permet de détecter les défauts dans les structures naturelles, comme les falaises, barrages, ponts – même les routes – coupant court la tragédie, et sauvant des vies.

Cet extraordinaire nouveau système a été conçu par des chercheurs de l’Université de Tras-os-Montes et Alto Douro. Le scientifique en chef, Joaquim João Sousa, dit au journal Expresso que RemotWatch pourra se focaliser sur “des glissement de quelques millimètres dans les barrages, les routes, les ponts ou autres structures artificielles, dans n’importe quelle partie du monde”.

Jusqu’à présent, le projet a été financé avec € 250 000 par ADI (l’agence de l’innovation portugaise) et QREN, et s’est aussi associé à la société d’ingénierie Norvia. Un prototype est prévu pour des essais en 2015, puis, dit Sousa, il pourra “pénétrer les marchés mondiaux”, pour une utilisation en temps réel.

 

Share this story

PinIt