Claude Pannaye: un voyage de découverte artistique

Autrefois artiste commerciale, Claude Pannaye enseigne de jeunes artistes, dans son havre en Algarve

Pendant 10 ans, elle à peint sur demande, dans un certain style ou certaines couleurs, pour décorer des maisons modèles à Los Angeles. Ce n’est que maintenant, dans sa jolie maison de campagne près de Porches, que Claude Pannaye, artiste d’origine belge, peint enfin pour elle.

Diplôme d’architecture d’intérieur en main, elle s’est mariée en Californie, a eu des enfants et, selon ses propres mots, “s’est ennuyée”. C’est son mari qui l’a encouragée à prendre des cours d’art, ce qu’elle fit, dans diverses universités aux États Unis.

Peu de temps après, elle a été approchée par une autre belge – représentante d’art qui travaillait avec des designers et des architectes – pour créer à nouveau des tableaux pour des maisons modèles.

“Parfois, ils me demandaient un certain style, ou une copie d’un grand maître, pour mettre dans une maison, mais la couleur devait correspondre aux rideaux ou aux tapis. Les gens pensaient que en changeant les couleurs d’un tableau cela fonctionnerait, mais ça ne marche pas comme ça”, explique Claude, qui se sentait étouffée par les restrictions du travaille d’artiste commerciale, mais cela l’a aidée à maitriser différents styles et techniques.

Après avoir travaillé comme artiste commerciale pendant 10 ans, elle a décidé qu’il était temps de peindre pour elle-même et de découvrir qui elle était en tant qu’artiste. Après plus de 20 ans aux États Unis – y compris un certain temps à Hawaï, où ils avaient leur propre plantation – le couple était prêt à retourner en Europe. Ni l’un, ni l’autre, ne voulait faire face au climat de leur pays d’origine, ils ont acheté une caravane et voyagé à travers l’Europe du Sud à la recherche de températures plus chaudes où ils seraient tous deux heureux.

Le Portugal fit parfaitement l’affaire. Depuis 2005, elle et son mari Guido gèrent un petit Bed & Breakfast appelé Duas Palmeiras à leur domicile entre Porches et Armação de Pêra, de Mai à Octobre. C’est également ici, dans ce calme et joli cadre, que Claude donne ses propres cours d’art. Offrant des cours privés, semi-privés (pour deux personnes) et des cours de groupe (jusqu’à six personnes), qui coûtent 65 € par mois, avec quatre cours de trois heures par semaine.

Son approche est détendue et informelle, encourageant ses élèves à se découvrir et dévoiler leur propre style. “J’aime le fait que tout le monde soit différent. J’ai eu un professeur en Californie qui m’a aidée à m’épanouir et m’a donné confiance, et je veux faire la même chose.

Les étudiants semblent aimer ça et les résultats sont supers!” Quant à son propre style, la vérité est que Claude est encore en train de se découvrir. “Je suis toujours à la recherche de moi même, mais je commence à me révéler”, dit l’artiste qui, en dépit de l’exploration de diverses couleurs, admet qu’elle retourne toujours vers les mêmes.

“L’art est certainement quelque chose qui a un message, et les couleurs transmettent cela.” Travaillant actuellement sur des paysages et des vagues, et ayant la passion de peindre les gens, mais d’une manière expressive, l’artiste belge s’inspire de tout: “Certains artistes restent dans un thème, mais je m’ennuie. J’aime les défis”.

Elle peint essentiellement à l’acrylique, mais elle a récemment fait des expériences avec un mélange de techniques, où elle commence avec de l’acrylique et intègre l’huile et le collage. Par exemple, en ce moment, elle expérimente avec du gravier pour donner un effet spécial et de la texture à son travail. Les oeuvres de Claude sont actuellement exposées dans la galerie Arte Algarve à Lagoa.

www.claudepannaye.net

Par Cristina Alcock

Share this story

PinIt