Une année en or

Hotel e buraco 18

L’Algarve célèbre 50 ans depuis l’ouverture de son premier parcours de 18 trous – Penina

Texte: Alexandra Stilwell

L’Algarve, la côte sud du Portugal, est principalement connue comme l’une des meilleures destinations de golf au monde. Avec son climat doux toute l’année et 42 parcours verdoyants (18 et 9 trous) d’est en ouest, cette région attire plus d’un million de golfeurs chaque année – Il est difficile d’imaginer ce qu’elle était avant que ce sport y soit introduit. Cette année elle célèbre une étape importante, 50 ans depuis l’ouverture de son premier parcours de 18 trous – Penina.

Certains diront que le golf est arrivé en Algarve en 1937, quelques années avant la seconde guerre mondiale. En fait 9 trous ont été construits à Praia da Rocha: des fairways en sable avec des «browns» (greens en huile et sable) conçus pour les britanniques qui séjournaient au “Grande Hotel da Praia da Rocha”. Malheureusement, la direction du club a changé de mains et il a été laissé à l’abandon et ce sport disparut de la région.

C’est à dire, jusqu’à ce que John Stilwell, un anglais né à Lisbonne, décida d’investir dans le tourisme en Algarve. Lors de ses vacances en famille à Praia da Rocha en 1961, une époque à laquelle le tourisme commençait à se développer, John eut l’idée d’ouvrir un hôtel. Il se rendit compte qu’il avait besoin de quelque chose en plus pour attirer les touristes et était convaincu que le golf était la solution. “Puisqu’il fallait de l’eau pour irriguer nous avons choisi la Tapada da Penina, une plantation de riz, qui appartenait à un cousin éloigné”, explique John, maintenant âgé de 91 ans. C’est là qu’il a construit, avec sa famille et des amis, le premier hôtel et golf 5 étoiles de la région.

Avec l’aide de Sir Henry Cotton, qui a conçu l’emblématique parcours de championnat de Penina, sa vision est devenue une réalité. 300.000 arbres ont été plantés sur la propriété, parmi lesquels le golf fut construit. Le 1er Juin 1966, les premiers joueurs prirent le départ sur le parcours de Penina.

C’est en invitant des journalistes et leaders d’opinion du Royaume-Uni et des États-Unis, à visiter le nouveau complexe, que John a placé cette région en pleine floraison sous le feu des projecteurs. Penina a attiré certains des plus grands golfeurs et célébrités de l’époque: Bing Crosby, Bob Hope, Arnold Palmer, Jack Nicklaus, Tony Jacklin, Nick Faldo, Sean Connery et Lee Trevino, entre autres, sont venus passer du temps avec Sir Henry Cotton, une légende vivante qui était toujours accompagné sur le parcours par son fidèle caddie, l’âne Pacifico.

Mais la star la plus notable à ce jour à avoir séjourné et marqué Penina ne peut être que Paul McCartney. “Un soir, lors de son séjour à l’hôtel (en 1968), il a spontanément rejoint l’orchestre du bar et a joué de la batterie,” se souvient John, “il a également écrit une chanson sur Penina.”

Le reste fait partie de l’histoire, 50 ans cette année pour être bien précis. Depuis lors, les entrepreneurs portugais et étrangers ont afflué vers cette côte ensoleillée pour profiter au maximum de son potentiel, la transformant en une destination de vacances et de golf en pleine expansion. Grâce à des entrepreneurs et visionnaires tel qu’André Jordan, l’Algarve a continué de croître et d’attirer l’attention du monde.

Le parcours Ocean à Vale de Lobo, également conçu par Sir Henry Cotton, et l’Old Course de Oceânico à Vilamoura, conçu par Frank Pennick, furent les parcours suivants à être construits, en 1969. Quelques années plus tard, un autre parcours de renommée mondiale a été construit à Quinta do Lago.

Puis vint la révolution portugaise en 1974, qui immobilisa le tourisme pendant un certain temps. L’Hôtel de Penina lui-même fut lieu de discours politiques cette année là, lorsqu’il fut choisi par le gouvernement portugais comme destination pour la conférence qui conduit à l’”Acordo de Alvor”, le traité de l’indépendance de l’Angola, ce qui fit de Penina un lieu historique.

Une deuxième vague de construction de golfs en Algarve eut lieu en 1988 avec le San Lorenzo, à Quinta do Lago. Une vague qui s’amplifia rapidement et grâce à laquelle la région compte aujourd’hui plus de la moitié des parcours du Portugal, certains d’entre eux comptés parmi les meilleurs parcours européens et mondiaux. Tout comme Seve Ballesteros (Quinta do Vale, 2008), plusieurs professionnels et designers de parcours, y compris Arnold Palmer (Oceânico Victoria, 2004), Jack Nicklaus (Monte Rei, 2007) et Sir Nick Faldo (Oceânico Faldo, 2008) ont aidé à augmenter la qualité du golf dans la région. Quant à Sir Henry Cotton, qui vivait dans une villa sur son parcours bien-aimé à Penina, il conçut trois autres parcours en Algarve: Alto Golf près de Vau, celui-ci avec son ami John Stilwell, puis Vale do Lobo Royal et Benamor à Tavira. Il est mort en 1987 et est enterré au cimetière de Mexilhoeira-Grande, mais son héritage vit encore tout le long de la côte.

Aujourd’hui, l’Algarve répond aux besoins de chaque golfeur, non seulement avec certains des meilleurs parcours du monde, mais aussi avec tous les équipements et services nécessaires à cette pratique, tels que les académies de golf et des magasins spécialisés. L’école de golf de Vilamoura a «produit» certains des plus grands joueurs portugais de tous les temps. C’est ici qu’António Sobrinho, Ricardo Santos et Ricardo Melo Gouveia on pris leur premier club en main, devenant des héros nationaux.

Alors que nous réserve l’Algarve dans l’avenir? La région est plus populaire que jamais, présentant les meilleures statistiques depuis toujours qui indiquent que 1.2m de rondes ont étés jouées en 2015, et suggèrent que 2016 est sur la même voie. Selon Luis Araújo, président du Conseil du Tourisme du Portugal, ce 50ème anniversaire est en effet un accomplissement important, “le Portugal a de nombreuses raisons de se réjouir de cette grande étape, qui est le résultat des efforts combinés de notre industrie du tourisme de golf au cours de ces cinq dernières décennies.”

Mais la région n’attire pas que des joueurs, ses événements internationaux attirent également des fans qui viennent soutenir leurs joueurs préférés. Selon Keith Pelley, directeur général de l’European Tour, “l’Algarve continue d’être une toile de fond fantastique pour les tournois de golf, ayant accueilli, depuis 2001, 35 tournois sur le circuit européen et le tour des séniors, ainsi que l’école de qualification du tour des séniors.”

Cette année ne fera pas exception. L’Algarve a accueilli l’Open du Portugal à pas moins de 23 reprises et les meilleurs joueurs d’Europe seront de retour en octobre pour la 10ème édition du Masters du Portugal, qui se déroule sur l’Oceânico Victoria à Vilamoura du 20 au 23 octobre. C’est sans aucun doute une année en or pour le golf en Algarve!

BOX – Tees dorés
Depuis le mois juin, tous les meilleurs parcours de l’Algarve ont des marqueurs de départ commémoratifs dorés, spécialement commandés pour célébrer le 50ème anniversaire depuis l’ouverture du premier parcours de la région – Penina – en 1966.

Chaque golfeur qui vient sera invité à participer aux festivités en démarrant des nouveaux tees dorés et à enregistrer ses coordonnées sur un site dédié afin d’avoir la possibilité de gagner 50 green fees, qui seront joués sur les parcours fantastiques de l’Algarve tout au long de 2017.

www.visitgolfalgarve50years.com

Share this story

PinIt