Un irrésistible attrait fiscal pour les retraités français

Villa

Le Portugal va-t-il devenir un paradis fiscal grâce au statut de résident non habituel?

Vingt mille citoyens français devraient s’installer au Portugal, suite à une nouvelle loi qui exonère les retraités d’impôt pendant 10 ans, offrant également des avantages pour les hauts salaires. Plus de 2200 ménages Français ont déjà acheté des maisons au Portugal depuis l’an dernier, et des milliers d’autres sont supposés en faire autant. Parmi eux, une forte proportion de seniors à la rechercher du soleil sous des cieux fiscaux plus cléments.

Pour les séduire, le Portugal a mis en place depuis 2009 un dispositif fiscal sur mesure, actualisé depuis le 1er janvier 2013 par une circulaire simplifiant la procédure pour obtenir le statut de résident non habituel (RNH). Il permet, à toute personne à la retraite en Europe, 10 ans libres d’impôts, une exonération totale d’impôt sur les pensions privées de source étrangère reçues par les retraités étrangers résidant au Portugal. Les dividendes, intérêts et plus-values mobilières sont aussi exonérés à condition qu’ils soient susceptibles d’être imposés dans le pays d’origine. Pour pouvoir en profiter il faut avoir établi sa résidence fiscale au Portugal (c’est-à-dire y résider au moins 183 jours par an) et ne pas y avoir résidé au cours des cinq années précédant la demande.

La loi profite également aux hauts salaires, qui peuvent obtenir des remises d’impôt allant jusqu’à 20%. Mais ce ne sont pas seulement les français et autres nationalités qui peuvent bénéficier du “plan de retraite doré”, la loi s’applique également aux émigrés portugais qui souhaitent rentrer chez eux. La nouvelle loi est conçue pour attirer toutes sortes de personnes, de tous types de revenus, elle ne concerne pas uniquement les gens fortunés. Elle profite pareillement à ceux qui n’ont pas une pension élevée. La pension moyenne en France est de €1.400 par mois. Au Portugal, avec cette somme, les retraités peuvent vivre bien mieux que n’importe où en France.

Les trois quarts des français arrivés au Portugal s’installent dans la région de Lisbonne et en Algarve, la côte sud du pays. Dans la capitale, les quartiers les plus recherchés sont le centre historique, le Chiado, la Baixa ou le Castelo, près du chateau de Saint Georges. Autour de Lisbonne, Troia, Comporta et Melides ont aussi beaucoup de succès. Les acheteurs français recherchent de vieilles maisons typiques restaurées ou des fermettes dans cette région tranquille. La demande augmente également sur la côte de Lisbonne à Cascais et à Estoril, et dans le Nord, à Porto.

Share this story

PinIt