Principalement Portugais

Principal Tinto 2008_cx

C’est avec méthode, rigueur, discipline et son talent, que Carlos Dias produit des vins qui promettent de séduire le Monde

La passion pour le vin de Carlos Dias s’est développée il y a près de 40 ans. Ayant quitté le Portugal pour la France, encore enfant, il commença à travailler dans la restauration à Paris. Il grimpa tous les échelons et à 19 ans était déjà directeur dans la restauration, ce qui lui donna accès aux meilleurs produits des producteurs français.

Il fut invité dans les Chateaux, grandes propriétés et maisons de champagne, et petit à petit commença à construire sa cave à vin. C’est alors que sa passion est née. Il fit ses études à la Sorbonne et épousa une portugaise, elle aussi émigrée et s’installèrent en Suisse, où le grand épicurien est entré dans le monde exigeant et concurrentiel de la haute horlogerie.

À cette époque il pensait ouvrir son restaurant, mais changea d’idée et choisit l’horlogerie, bâtissant son empire. “J’ai commencé à zero, pendant un an, tout en étant consultant pour certaines marques, je dessinais mes montres. Jusqu’à ce que je décide de créer ma propre marque”, se souvient-il. Il lui a donné le nom d’un ami, un horloger qui est venu travailler avec lui, Roger Dubuis. En plus de Roger il n’y avait qu’un ingénieur en mécanique et Carlos. Plus tard, il nomma la société Manufacture Roger Dubuis, dont les trois initiales – MRD – ont beaucoup de sens pour lui: Méthode, Rigueur, Discipline.

C’est alors que l’homme d’affaires, qui fit fortune en Suisse en haute horlogerie, decide d’investir des millions au Portugal, son pays natal. Fin 2008 il revend son groupe horloger au groupe Richemond et crée de nouvelles entreprises au Portugal. La société holding s’appelle Idealtower, et comprend des sociétés aussi diverses qu’Idealdrinks, consacrée aux vins, Idealmed à la santé, Ciberbit aux logiciels pour le secteur médical et hospitalier et WSBP, une start-up d’efficacité énergétique.

“Le groupe que j’ai créé au Portugal est un investissement sérieux, un projet à moyen et long terme”, dit l’homme d’affaires qui cherche à créer une valeur ajoutée pour le pays et qu’il espère aidera à stimuler le Made in Portugal. Idealtower, en plus du Portugal, où Carlos Dias a investi plus de 150 millions d’euros, est aujourd’hui présente dans des pays comme le Brésil, la Chine, le Cap Vert et vient d’entrer dans le marché angolais.

Au Portugal, Idealdrinks possède de nombreuses propriétés dans les différentes régions vinicoles portugaises, comme Bairrada, Dão et Vinho Verde. Un patrimoine qui comprend quelques propriétés emblématiques, dont huit sublimes quintas, deux caves, avec la dernière technologie en production de vins, et une distillerie – qui ressemble plutôt au mécanisme d’une montre suisse haut de gamme. Sur ces terres sont produits des vins blancs, verts et rouges, des vins mousseux, de l’huile d’olive et des vins distillés.

Carlos Dias aime être bien entouré, c’est pourquoi il a fait appel à certains des plus grands noms et références du monde pour former son équipe. C’est le cas du français, Pascal Chatonnet, reconnu mondialement comme l’un des meilleurs vignerons, qui a pour Carlos Dias produit des vins exceptionnels comme le mousseux “Colinas”, de la Quinta Colinas de São Lourenço, dans la région de Bairrada, la gamme de vins “Principal” ou encore le “Quinta da Pedra”. Fait également partie de son équipe, Gianni Capovilla, le maître italien, connu dans le monde comme l’un des meilleurs, sinon le meilleur distillateur de ces dernières générations.

Paço da Palmeira, à Braga, une ferme avec un imposant palais, est la propriété la plus emblématique d’Idealdrinks. Ici, Carlos Dias a planté de nouvelles vignes, misant sur le cépage Loureiro pour produire d’excellents vins, principalement pour l’exportation, qui sont devenus très tendance aux États-Unis. Les vins Royal Palmeira et Eminence, produits sur 28 hectares de vignes entourant le palais, et vinifiés comme les vins de Loire et de Bourgogne, auraient, parait-il, déjà été servis à la table du pape.

Mais c’est à Colina de São Lourenço, dans la région de Bairrada, que Carlos Dias a créé un des meilleurs vins du monde, Principal. En 2013, le Principal Tinto Grande Reserva 2009 a été classé dans le Top 10 des 100 meilleurs vins du monde, selon le magazine italien “Spirito diVino”, arrivant à égalité avec le prestigieux vin français, Pétrus. C’est un vin “doté d’une robe aux tons violets, avec des notes de fruits noirs (myrtilles, prunes). Le nez est enrichi par des arômes de fumée. Il s’agit d’un vin plein et volumineux. Ses tanins offrent un grand potentiel de vieillissement.”

La vigne à Colinas de São Lourenço a été entièrement remodelée et replantée avec plusieurs variétés de cépages nationaux et internationaux – Touriga Nacional, Cabernet Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Syrah, Pinot Noir, Pinot Meunier, Chardonnay, Sauvignon Blanc et Arinto -, permettant la production d’une vaste et diversifiée variété de vins, y compris des vins rouges, rosés, blancs et pétillants, dont les marques Principal, Colinas et São Lourenço.

C’est au Portugal que Carlos Dias veut produire des vins qui pourront rivaliser avec les meilleurs du monde. Il aurait pu choisir la France ou l’Italie, où il a passé de nombreuses années, mais c’est dans son pays natal, auquel il est attaché, qu’il crée des nectars. Sur les étiquettes des bouteilles et sur les boîtes en bois et en acrylique, qu’il a conçu, il a inscrit “Proudly Produced in Portugal” – fièrement produit au Portugal. Carlos Dias veut que ses vins aillent conquérir le monde et qu’ils aident à mettre le Portugal sur la carte. Il affirme que “le Portugal, malheureusement, n’est pas encore au niveau des pays producteurs de grands vins reconnus dans la monde”, mais il tient à changer cela. Il donne beaucoup d’importance à la qualité et à l’originalité de ses produits, qui doivent être différents des autres, “car ils seront confrontés à la réalité d’un marché exigeant et concurrentiel”, dit-il.

Les bouteilles sont tout aussi surprenantes que les vins, de magnifiques créations, certaines d’elles dessinées par Carlos Dias. Une de ses grandes passions est le design et pendant de nombreuses années c’est lui qui a idéalisé, conçu, réalisé et mis les produits sur le marché. Développer ce travail lui donne énormément de plaisir y compris la création de quelques bouteilles pour les vins et spiritueux. Il a dessiné, par exemple, la bouteille de l’Alvarinho Quinta da Pedra, qui en 2014 a gagné deux premières places au Rio de Janeiro Wine And Food Festival, remportant le prix de la plus belle bouteille et de la plus belle étiquette.

Du Portugal vers le Monde, Carlos Dias crée avec rigueur et précision, mais aussi avec beaucoup de passion, des produits d’excellence, différents et compétitifs, qui expriment fièrement le meilleur des différents Terroirs du Portugal.

Share this story

PinIt