Le pouvoir de guérison de l’eau

BanyanTree_SPA

Négligées pendant plusieurs années, les sources thermales au Portugal sont à nouveau en vogue

Il y a peu de documentation sur les traditions des sources thermales en Europe, mais l’on sait que cette activité s’est développée en France au 19ème siècle, fruit d’un besoin d’affirmation de nouvelles valeurs de consommation et de bien-être de la bourgeoisie émergente, qui aspirait au statut social de l’aristocratie.

Suite à la croissance de cette nouvelle mode, le thermalisme en France n’a été assuré que par un processus de médicalisation. Le Portugal qui a été influencé par les tendances françaises a suivi l’exemple gaulois. Bien qu’il y avait déjà une tradition thermale au Portugal, remontant à l’époque romaine, ce fut à la fin du 19ème siècle que les grands spas portugais se sont vraiment développés.

Ces installations étaient recherchées par la bourgeoisie, tout comme en France, mais aussi par les nobles, qui fréquentaient également les hôtels, palais et casinos. Dans ce cadre, le luxe et les loisirs allaient de pair avec la santé et les traitements, bien que les traitements n’étaient pas toujours attirants: bains de boue, eaux sulfureuses, puanteurs ineffables et irrigations nasales, ne sont que quelques exemples.

Les propriétés curatives de l’eau sont anciennes et ne sont pas limitées qu’aux classes riches. C’est au 16ème siècle, à Caldas da Rainha (Sources de la Reine), au Nord de Lisbonne, que la reine Leonor ordonna la construction d’un bain public par compassion pour les pauvres qui arrivaient là à la recherche de soulagement. Lorsque les bains qu’ils fréquentaient sont devenus des spas payants, l’accès aux indigents et aux pauvres fut uniquement accordé sous surveillance médicale.

Au 20ème siècle, l’hydrothérapie portugaise, suivant à nouveau le modèle français, survit grâce à la médicalisation des Spas. Lorsque les classes aisées affluaient vers la côte et les plages, ce sont les ordonnances médicales et le besoin de soulagement qui ont permis aux spas de survivre et de créer une nouvelle industrie de loisir et de bien-être. Nous assistons à un mouvement qui se focalise sur le bien-être en détriment des traitements classiques, s’adaptant à l’image des spas, donnant une nouvelle continuité et vitalité aux nouvelles stations thermales.

En fait, l’origine du terme SPA est étroitement liée à l’hydrothérapie, étant donné qu’il vient des initiales de l’expression latine “Sanus Per Aquam” – santé par l’eau. Ainsi, les visiteurs de sources thermales sont maintenant de vrais “touristes de santé”, combinant les traitements de prévention et soins avec de nombreux loisirs, gastronomie, sport, et culture.

Le Portugal bénéficie de nombreuses sources de grande qualité, et possède certaines des eaux minérales et naturelles les plus riches, abondantes et diversifiées d’Europe. Le pays profite pleinement de ses sources en se débarrassant de son image obsolète de thermes en les transformant en espaces multifonctionnels, offrant des services exclusifs qui associent les soins, le bien-être et les loisirs. Il va même au-delà de l’élément de la santé, renforçant le concept du tourisme.

En Algarve, dans la montagne, les “Termas de Monchique” sont un bon exemple de ce phénomène. Ici les eaux riches en bicarbonate, sodium et fluor présentent des qualités médicinales, et sont recommandées pour les maladies des voies respiratoires et les troubles musculo-squelettiques, mais aussi pour le bien-être et la beauté, grâce à leur pouvoir d’hydratation. Surtout connu pour ses traitements médicaux, le spa offre des soins de jour ainsi que des forfaits de deux à sept nuits avec logement, demi-pension et traitements inclus.

L’idyllique “Villa Termal das Caldas de Monchique – Spa Resort” a ouvert ses portes en 2001 suite à une rénovation complète de ses infrastructures. Aujourd’hui elle se compose de quatre hôtels et appartements, une piscine extérieure d’eau thermale, un spa thermal avec piscine intérieure et jets d’eau, plusieurs restaurants et boutiques, ainsi qu’un bar à vin et un club pour enfants. Ce lieu pittoresque, entouré de verdure et d’une architecture typique de la région, est à peine à 20 km des plages de l’Algarve. Pour les plus actifs le Resort organise également des programmes de golf et spa, randonnées à pied dans la montagne, ou encore à vélo.

Les sources thermales d’Estoril sont plus récentes et confirment la tendance croissante des spas au Portugal. Après des siècles de fonctionnement continu, cet établissement a fermé ses portes pour renaître après une interruption de près d’une demi décennie. Suite à un investissement de 20 millions d’euros le projet du “Estoril Wellness Centre” fonctionne dorénavant à un nouvel emplacement, situé près d’une source d’eau thermale à côté du très renommé Hôtel Palácio Estoril.

Pour le confort de sa clientèle, l’hôtel cinq étoiles, qui accueille royauté et personnalités depuis plus de 80 ans, et possède aussi des appartements de luxe “Palácio Résidências”, est relié au “Estoril Wellness Center” par des tunnels souterrains. Les thermes d’Estoril se sont agrandies et développées grâce à un nouvel  espace de spa , le “Banyan Tree Spa”, le seul établissement de la fameuse chaîne de spas de luxe thaïlandaise au Portugal.

Les clients du spa et de l’hôtel ont accès libre à la piscine revitalisante, hammam, sauna et bain turque du Banyan Tree Spa, situés au niveau des deux étages inférieurs de l’Estoril Wellness Center. Ici toutes les thérapeutes sont thaïlandaises et ont été formées à la prestigieuse “Académie Banyan Tree” à Phuket en Thaïlande. Elles utilisent des techniques de massage et rituels uniques avec les meilleures huiles essentielles, sels, herbes et épices pour stimuler les sens dans une atmosphère exotique de pure relaxation.

Bien qu’il y ait des cours de gym et d’aquafitness aux Wellness Centre, celui-ci a une approche plus médicinale que le spa et occupe les deux derniers étages du bâtiment. Des médecins de différentes spécialités sont disponibles, telles qu’otorhinolaryngologie, dermatologie et physiothérapie, pour répondre aux différents besoins médicaux, sachant que les traitements sont effectués uniquement par ordonnance.

Pour une escapade de soins et de luxe total l’Hôtel Palácio offre des forfaits spéciaux qui incluent logement, petit-déjeuner, accès au Banyan Tree Spa et massages, à des prix très intéressants.

Villa Termal das Caldas de Monchique Spa Resort

Caldas de Monchique – 8550-232 Monchique

282 910 910

www.monchiquetermas.com

Estoril Wellness Centre | Banyan Tree Spa

Rua particular – Hotel Palácio | 2769-504 Estoril

21 465 86 00

www.estorilwellnesscenter.pt

Share this story

PinIt