Pêche au gros au large de l’Algarve

Une promenade en bateau et votre prise est garantie

Dès que l’Atlantique commence à se réchauffer fin Juin et que les requins et les marlins  commencent à apparaître en abondance, une espèce bien différente pullule aux ports de l’Algarve:  les fous de la pêche au gros, impatients de leur prochaine prise, dont seront faites d’innombrables  photos et fièrement montrées à tous leurs amis et famille.

Une activité qui attire beaucoup d’amateurs dans des pays comme les Etats-Unis, la pêche au  gros a même sa propre association dans la région, l’Associação Régional de Pesca Desportiva do  Algarve, fondée en 1996, signe sans équivoque de l’importance que ce sport a gagné sur notre  côte. Les ports de plaisance de la région continuent à prospérer, côte à côte avec des entreprises  d’excursion en mer qui très souvent offrent le même genre d’activités.

Blue Shark, cependant, n’est pas une de ces entreprises. Créée en 2006 par trois associés qui  partagent l’amour de la pêche, des bateaux et la même devise – “les gens viennent en tant que  clients et repartent comme amis” -, l’entreprise se consacre exclusivement à la pêche au gros, que  ce soit la pêche de fond, au requin, mérou, vivaneau, marlin ou au thon, et propose des offres  spéciales pour les pêcheurs à la recherche d’une journée de plaisir pour toute la famille. Dans ce  forfait de famille, en plus de la pêche, il y a aussi le temps pour un voyage le long de la côte et un  plongeon dans la mer.

Ancrés au quai des pêcheurs de Lagos, juste à côté du port de plaisance, les bateaux de Blue  Shark partent à la fois d’ici et moins fréquemment de Sagres. La flotte de la compagnie comprend  deux bateaux, un Doqueve 900 Fly avec une capacité de six personnes, et un achat plus récent,  un Rodman 1170, avec deux moteurs de 260hp et une capacité de 12 pêcheurs – plus approprié à  ceux qui recherchent une touche supplémentaire de luxe.

Décrivant la pêche comme “un jeu de patience”, Luís Gavina, l’un des propriétaires et skipper de  service, estime que ce sport est “bon pour soulager le stress”. Le secret d’un bon pêcheur, dit-il,  est l’équilibre entre la force et la technique. “Vous avez besoin de force, mais la technique est plus  importante. Les clients tirent même parfois la ligne trop vite et nous devons leur conseiller de  prendre leur temps car il y a un risque de rompre la ligne”.

Outre les bons conseils des membres de l’équipage – il y a toujours deux membres à bord – les  clients recevront tout l’équipement nécessaire pour une bonne expérience de pêche, des canes et  appâts et tout l’équipement électronique nécessaire pour la navigation et la pêche, qui sont utilisés  tout au long des voyages qui peuvent durer entre quatre et neuf heures, selon le type de pêche.  Les voyages peuvent se faire jusqu’à 25 miles de la côte. L’équipe peut emmener les pêcheurs du  Cap St Vincent à Sagres, endroit parfait pour une bataille en tête-à-tête avec les marlins futés, ou  même à Faro, Olhão ou encore Vilamoura.

Bien que la pêche de fond ait beaucoup de succès sur les plages à proximité de Lagos, tout au  long de l’année, le meilleur moment pour attraper d’autres espèces varie selon la période de  l’année. Le moment idéal pour la pêche au requin (en utilisant un système de ca ure et de  relâche pour ces photo indispensables) a lieu entre Juillet et Octobre, quand les pêcheurs  essayent d’attraper les requins bleus et les requins mako – “qui mènent un terrible combat”,  explique Luís – qui peuvent être trouvés le long de la côte. Par exemple, la saison de la pêche au  marlin commence également en Juillet et se poursuivra jusqu’à la première quinzaine d’Octobre, le  pagre de Mars à Juillet et le thon de la fin de Août à Octobre. L’équipe se fait un plaisir de vous  emmener déjeuner soit à Lagos ou à Sagres où vous pourrez déguster vos prises. Malgré la saisonnalité des différents types de pêche, Blue Shark fonctionne toute l’année. Pendant  l’été, il y a beaucoup de touristes étrangers, principalement britanniques, australiens et russes – un  marché sur lequel la société a misé ces dernières années – en l’hiver, l’entreprise est recherchée  par de nombreux Portugais qui sollicitent leurs services, principalement pendant le week-end. “La grande majorité de nos clients ne connaissent rien à propos de la pêche et ne l’ont jamais  pratiquée, mais bien sûr il y a aussi des gens qui s’y connaissent. Les étrangers sont très intrigués  par la pêche au requin [“L’autre jour, j’en ai attrapé huit”, révèle Luís], même si pour le moment il y  a moins de demande. Au plus expert le pêcheur, au plus exigeant il devient. Nous avons des  clients qui dédaignent le petit poisson”, explique Luis.

Prix à partir de 45 € par personne pour la pêche de fond.

www.blueshark.

Share this story

PinIt