Bienvenue dehors !

Fermob

Avec 24 coloris éclatants, le mobilier Fermob apporte la joie de vivre aux terrasses portugaises

Texte Alexandra Stilwell

Bistro, Luxembourg et 1900 ; ce sont les modèles les plus connus, mais il y en a bien plus ; le fabricant de mobilier “outdoor” Fermob est imparable ! Connue pour ses designs sobres, certains classiques, d’autres contemporains, cette marque française renouvelle sans cesse ses concepts et ses accessoires. Des tables, des chaises (notamment à bascule), des fauteuils, mais aussi des coussins, des tapis pour l’extérieur et des solutions d’illumination pratiques : tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour le confort de votre espace en plein air.
La bonne nouvelle, c’est que Fermob vient d’ouvrir sa première boutique au Portugal. Philippe Joyeux, représentant de la marque, est aux commandes du magasin situé au sein du « Design District » de Lisbonne, dans le quartier de Santos.
L’histoire de la marque remonte à la fin du XIXème siècle, avec la création de la chaise Bistro, née la même année que la Tour Eiffel et aujourd’hui produite par Fermob à Thoissey, près de Lyon. À l’époque, les maréchaux-ferrants de la région produisaient uniquement des pièces ornementales et des portails. Mais un jour, l’un d’entre eux décida d’appliquer ces motifs décoratifs à une chaise et, en 1953, son fils en industrialisa la fabrication. C’est ainsi que s’est développée la marque.
Jusqu’aux années 1980, durant lesquelles le marché du mobilier de jardin en fer a souffert de la concurrence des meubles en plastique, vendus à grande échelle dans les supermarchés. L’entreprise a dû réduire son activité et ses effectifs – de 60 à 10 employés en 1989. L’année de sa reprise par Bernard Reybier, qui cherchait une entreprise à racheter.
Aujourd’hui, grâce à lui, Fermob se trouve dans 45 pays. L’exportation a d’ailleurs été l’un des premiers paris de l’entrepreneur, qui a modifié la politique de distribution, puis donné à l’entreprise une véritable identité, en investissant dans la recherche, le développement et les processus industriels de pointe. Les codes du mobilier d’extérieur ont ainsi été réinventés, en combinant le métal, le design et la couleur, afin de rendre les meubles haut de gamme de la marque accessibles, mobiles, fonctionnels, durables et amusants.
Bernard Reybier a repris les dessins historiques et les a retravaillés, a entrepris des recherches majeures sur les techniques et les matériaux et a collaboré avec des designers de toutes nationalités et de tous horizons. Ces collaborations ont, au fil des années, procuré à la marque une image moderne et tendance, élégante et intemporelle, mais aussi robuste, pratique et soigneusement conçue. Douze designers, dont Sir Terence Conran, Jean-Charles de Castelbajac et Pascal Mourgue, ont créé des lignes et des pièces qui ont séduit des milliers de clients dans le monde entier.
Aujourd’hui, l’entreprise compte 200 employés et un chiffre d’affaires de 63 millions d’euros, dont la moitié provient de l’exportation. Le catalogue comprend plus de 200 produits ; 4 000 tonnes de métal sont travaillées chaque année, afin de fabriquer 750 000 pièces, dont 100 000 chaises bistro.
En plus de tout cela, la marque utilise des matières premières respectueuses de l’environnement, une chaîne de peinture zéro rejet depuis 1997, fait le tri sélectif dans toute l’usine, l’intégration de l’éco-conception de la création à l’emballage, et a reçu une certification ISO 14001.
Bernard Reybier a fait éclore les couleurs dans le jardin. Fini le blanc, dépassé le vert anglais, de nouvelles teintes fleurissent pour donner du corps à l’aspiration de la marque : le mobilier de jardins heureux.


A l’assaut du Portugal

Cette année, c’est au tour du Portugal de colorer ses terrasses, patios et jardins. Philippe Joyeux nous explique que cette ouverture est venue tout naturellement : « Vu le nombre de Français qui s’installent au Portugal, il y avait bien sûr une grande demande pour la marque. » Bernard, qui a avait déjà rencontré Philippe, a su par un intermédiaire qu’il était à la recherche d’un nouveau projet à Lisbonne et lui a tout simplement proposé de représenter Fermob dans le pays.
À Santos, Philippe a trouvé un ancien entrepôt, à proximité de nombreux magasins de décoration et de design. Spacieux et lumineux, grâce à de grandes portes et de hauts plafonds, le lieu a ouvert le mois dernier, proposant une superbe sélection de modèles dans les 24 coloris Fermob. À l’arrière se trouve une section réservée aux professionnels, pour les terrasses de café, les restaurants, etc. Et si le mobilier de votre choix ne se trouve pas en stock, Philippe vous le commandera, pour une livraison sous cinq à six semaines.
Afin de compléter le look de votre espace en plein air, vous aurez tout le loisir de choisir des accessoires non seulement jolis, mais surtout pratiques et résistants aux intempéries, au soleil et aux rayons de lune (eh oui, elle aussi fait des dégâts) ! Coussins, galette et tapis, il y a de super motifs.
Grande nouveauté cette année, la gamme « Balade » propose des lampes portables à batterie, conçues expressément pour l’extérieur. Ces « boîtes de lumière », qui peuvent également être suspendues sur un support spécial, sont étanches et proposent trois températures de couleurs et intensités. Chargées entièrement, elles fournissent de la lumière durant huit à douze heures.
« Fermob, c’est la couleur, mais aussi les lignes, courbes ou anguleuses, parfois les deux, mais toujours douces, à l’oeil comme au toucher, explique Philippe Joyeux. La contrainte technique s’efface derrière l’apparente simplicité. C’est ça notre idée du design : mélanger les sensibilités, les regards et l’univers de la marque. Varier les approches, mais parvenir toujours au même but : le bien-être de celui qui utilisera le produit. » Quelle que soit votre personnalité, il y a une couleur, une nuance et un modèle pour colorer votre vie.

www.fermob.com

Share this story

PinIt