Un patrimoine singulier

The Lumiares

Il fait partie des derniers hôtels qui ont ouvert leurs portes à Lisbonne. Dénommé « The Lumiares », il est situé dans le Bairro Alto et s’inscrit dans cette tendance qui consiste à récupérer d’anciens hôtels particuliers du centre-ville pour accueillir les touristes de plus en plus nombreux qui affluent dans la capitale.

Texte: César Brigante

Le Bairro Alto est né à partir de Vila Nova de Andrade. Considéré comme le premier projet urbanistique de Lisbonne, il fait son apparition au XVIe Siècle, pendant la période post-découvertes car la ville a besoin de s’étendre au-delà de ses murailles médiévales.
La croissance de ce nouveau centre urbain s’est notamment accélérée suite à l’arrivée des Jésuites à la Chapelle de Saint Roch au cours de la deuxième moitié de ce siècle. Cet ordre religieux, très populaire et influent, a attiré des habitants de toutes les classes sociales et surtout la noblesse qui s’y est installée aux XVIIe et XVIIIe siècles, bâtissant de magnifiques demeures à la lisière nord du quartier, à proximité du lieu de culte.
C’est dans le cadre de cette aristocratisation qu’au début du XVIIe Siècle, ce quartier a assisté à la construction du Palais des Andrades, une imposante bâtisse également connue sous le nom de Cunha e Meneses ou des Lumiares. Cette dernière désignation doit son nom au titre de ses propriétaires, les Comtes de Lumiares.
Ensuite, au XIXe Siècle, la famille quitte la demeure qui sera d’abord louée puis vendue quelques décennies plus tard. Ayant plusieurs fonctions tout au long du XXe Siècle, elle a fini par se dégrader jusqu’à l’annonce de sa reconversion en hôtel cinq étoiles il y a quelques années. Cependant, le projet n’a pas abouti et la bâtisse, changeant une nouvelle fois de propriétaire, a été rachetée par Morningbridge, une société d’investisseurs et promoteurs immobiliers d’origine britannique dont le siège se trouve au Portugal. C’est donc cette société, spécialisée dans l’hôtellerie qui finit par donner le coup d’envoi au projet.
Situé à un endroit sensible, à côté d’un autre bâtiment classé, le Palais Ludovice, devant l’Église de Saint Roch et à proximité du Jardin de Sao Pedro d’Alcantara, au cœur d’un des quartiers les plus typiques de Lisbonne, célèbre pour son ambiance mêlant à la fois vie de quartier et bohème colorée avec ses nombreux bars et restaurants, l’ancien Palais des Cunha e Meneses est devenu The Lumiares, une boutique-hôtel cinq étoiles dotée de 53 appartements.
Cet établissement propose le modèle d’exploitation suivant : les appartements sont achetés par des investisseurs qui peuvent y séjourner à certaines périodes et le reste de l’année, ils sont destinés à l’exploitation touristique. Ouvert depuis le deuxième semestre 2017, ce palais du XVIIIe siècle a été rénové par les architectes Hélder Cordeiro et João Pedro Pedras. Occupant tout un pâté de maisons, ce bâtiment dont la façade est tournée à l’est, a préservé son aspect extérieur caractérisé par des lignes sobres tandis que les grands changements ont eu lieu à l’arrière, à l’endroit qui abrite actuellement la réception. Pour ce qui est encore de l’architecture, pour rénover l’intérieur, l’accent a été mis sur des solutions permettant de concilier structures existantes et nouvelle vocation de l’édifice. L’héritage architectonique est encore présent avec un imposant escalier baroque qui donne accès au premier étage, actuellement décoré d’un lustre créé par Beau McClellan, designer écossais habitant au Portugal.
L’architecture d’intérieur, coordonnée par la directrice créative Sam Lawrie de Foster & Bloom, démontre « la volonté des responsables de partager avec leurs hôtes tout l’amour qu’ils vouent au Portugal » et que l’hôtel « présente ce qui se fait de mieux dans le pays. »
S’inspirant ainsi du quartier où il se trouve, de la propre ville, de sa lumière, de ses couleurs et motifs, et avec le soutien d’Omey Projects, consultant en art, ses responsables ont demandé à certains artistes – l’Irlandais Maser, connu pour son art urbain, l’Anglais Jeff Lowe et le photographe Vasco Célio – de concevoir plusieurs pièces pour décorer les espaces publics et appartements. Par ailleurs, de célèbres marques portugaises ont également apporté leur contribution : c’est le cas de Room2FIT, Fábrica Alentejana de Lanifícios, Claus Porto, Ferreira de Sá ou Vista Alegre.
« The Lumiares » propose cinq types d’appartements : studio, one bedroom, two bedroom, loft style et penthouse et leurs surfaces varient entre 35 et 120 mètres carrés. Leur ambiance est à la fois moderne et fonctionnelle, les hauteurs sous plafond sont élevées, l’éclairage naturel est intense et les cuisines sont totalement équipées.
Géré par Bomporto Hotels, appartenant aux mêmes fondateurs que Morningbridge, propriétaire de l’immeuble, « The Lumiares » propose également un spa ainsi que d’autres points forts : une terrasse offrant une vue sublime sur la ville et le Restaurant Lumni de Miguel Castro e Silva, un des plus grands chefs portugais. Miguel est également responsable de l’espace situé au rez-de-chaussée dénommé Mercado Café, un concept plus décontracté où l’on peut boire un simple café, acheter du pain ou prendre un repas léger.
Bomporto Hotels inaugurera prochainement deux autres projets – The Baronesa dans le quartier de Santos et The Rebello à Porto – qui, à l’instar de l’unité The Lumiares seront fidèles à la vocation de la société : rénover des bâtiments historiques pour y installer des hôtels de charme.

Share this story

PinIt