Racines de l’Algarve

Vinhos Cabrita

C’est avec des cépages autochtones et la qualité pour but, que les vins Cabrita ont apporté une nouvelle fraîcheur aux vins Portugais

Texte Alexandra Stilwell

L’Algarve n’a jamais été particulièrement connue pour ses vins. Les magnifiques campagnes publicitaires ensoleillées dépeignaient toujours les superbes plages, les parcours de golf verdoyants et la gastronomie alléchante, mais jamais les vins de la région. Il leur manquait du savoir-faire et de la qualité. Heureusement, grâce à de jeunes entrepreneurs et vignerons passionnés, aujourd’hui ceci est bel et bien en train de changer. Cette dernière décennie de nombreux chais ont ouvert leurs portes d’est en ouest de l’Algarve, tandis que d’autres ont rénové leurs installations et façon de penser.

C’est le cas de la Quinta da Vinha, une propriété familiale située sur une petite route secondaire entre Silves et Alcantarilha. La tradition du vin Cabrita remonte à 1977. Cette année-là José André Cabrita, un marchand de fruits, a acheté la ferme et a planté sur ses 6,6 hectares de terre des cépages typiques de l’Algarve: Crato, Manteúdo, Negra Mole et Castelão, produisant un vin « fait maison ».

En 1980, son fils, José Manuel Cabrita, a pris l’entreprise en mains. Il a tourné une page dans l’histoire de la Quinta et l’a transformée en “boutique winery” où il a donné feu vert à son équipe pour expérimenter et créer les meilleurs vins possibles. Aujourd’hui ils produisent des vins hors du commun avec des cépages que d’autres avaient relégué au passé.

José Manuel a une philosophie, “si je fais quelque chose, autant bien le faire”, c’est pourquoi il a fait appel à l’aide d’António et Joana Maçanita, frère et soeur oenologues, réputés du nord au sud du pays pour leurs excellents vins et leur vision contemporaine. En 2000 ils ont regreffé les vignes avec du Touriga Nacional, Trincadeira et Aragonez, des variétés qui montrent le plein potentiel du terroir de l’Algarve. Cet investissement au cours des dernières années a transformé cette petite et humble opération en un magnifique chai avec une superbe salle de dégustation.

Les premiers vins ont été lancés en 2007, le Cabrita rouge, qui a gagné plusieurs médailles en 2009, à Bruxelles et Londres, entre autres, et le rosé. Puis du blanc et lors des meilleures années, des millésimes « Reserva « rouge et blanc. Mais ce n’est que l’année dernière qu’ils ont lancé des variétés sous le nouveau label « Native Grapes « (raisins autochtones), se référant aux raisins indigènes portugais.

Originaire de Lagos, Dinis Gonçalves, l’oenologue résident, nous explique que José Manuel Cabrita possède une telle vision et passion pour le vin qu’il est constamment à la recherche de façons d’améliorer ses vins et d’en créer de nouveaux. « En 2015 il nous a lancé un nouveau défi, il nous a dit, un de ces jours on va faire un monocépage avec un raisin local, « se souvient-il. En tout, ils en ont fait trois: Arinto, Moscatel et Negra Mole.

« Nous avons choisi des « Native Grapes «, car nous voulons rehausser ce qui nous appartient. Pas parce que nous travaillons toujours avec des cépages portugais, mais surtout parce que l’Algarve doit s’affirmer sans peur quant à la qualité et potentiel de la région, ses racines et origines, « dit Dinis.

L’Arinto est généralement utilisé dans les mélanges pour ajouter de l’acidité à d’autres variétés. En monocépage, il est plus connu dans la sous-région de Bucelas où les vins sont réputés pour leur potentiel de vieillissement. En Algarve, Cabrita est l’un des premiers producteurs à faire un monocépage Arinto et le millésime 2015 n’a été lancé qu’en novembre dernier après une année de vieillissement en bouteille. « Le sol argileux et calcaire donne beaucoup d’onctuosité ainsi que beaucoup fraîcheur et d’acidité à nos vins blancs «, explique Dinis.

Le Moscatel, n’est pas un Moscatel typique, « nous n’aimons pas les vins Moscatel trop fruités et sucrés, sans acidité. Alors nous avons décidé de le travailler comme un Riesling. Nous l’appelons “Sweet Wine” (vin sucré/mignon) mais c’est une plaisanterie. En réalité il n’a que 14 grammes de sucre, un vin sucré en a environ 50, 60 ou plus. C’est notre vin chéri et il a été bien reçu sur le marché «.

Le Negra Mole peut être considéré comme la star des vins Cabrita. Dinis et son équipe ont étudié ce cépage qui reflète l’essence du terroir de l’Algarve mais qui n’est pas évident. Ils ont expérimenté et l’ont travaillé tel qu’il est. Le résultat est un vin léger, élégant et fruité qui nous rappelle un Pinot Noir. Parfait pour les repas d’été, c’est un vin de l’Algarve, fait pour être consommé en Algarve.

José Manuel Cabrita n’est pas le seul à produire un monocépage Negra Mole. Le chai voisin, João Clara, en fait aussi, et cette année d’autres producteurs suivront leurs pas. Dinis est heureux de savoir que ce cépage aura encore plus de visibilité, « il représente bien l’Algarve et en ce moment l’Algarve n’a pas encore un cépage ou un style de vin qui la définit, elle en a besoin pour s’affirmer. Cela pourrait être le Negra Mole «, dit-il.

Le chai a été rénové en 2015, moderne et chaleureux, c’est un espace accueillant où goûter le vin est un véritable plaisir. La décoration, à base de bois, pierre et ciment, de la salle de dégustation, reflète l’ambiance de travail de la Quinta da Vinha, « les longues tables, les employés du chai, -Monsieur Cabrita, Joana Maçanita quand elle vient, tous discutant les vins. C’est cela que nous voulions répliquer, donnant priorité à la convivialité «, explique Dinis.

Suivant leur philosophie d’expérimentation et de poursuite de la qualité, ils vont bientôt lancer un mousseux rosé Negra Mole, fait avec la méthode classique de Champagne. Encore une opportunité pour montrer le potentiel de ce cépage sous estimé.

Les vins Cabrita sont en vente dans les bons magasins de vin en Algarve ainsi qu’à Apolónia et Intermarché. À Lisbonne ils sont disponibles à la Garrafeira Nacional.

Pour plus d’information ou pour visiter le chai:
Téléphone: 917236030
Email: josemanuel.cabrita@hotmail.com
Ouvert tous les jours de 09h00 à 18h00.
www.josemanuelcabrita.wixsite.com

Share this story

PinIt