Au sommet

Lumni

Avec une carrière de plus de 25 ans, Miguel Castro e Silva a un agenda très chargé en ce moment, et son retour à la haute cuisine en est la raison

L’un des chefs portugais les plus réputés, Miguel Castro e Silva a gagné en popularité au restaurant Bull & Bear à Porto. Le travail qu’il a fait pour la modernisation de la cuisine portugaise, à l’époque où il y avait peu de restaurants avec une cuisine d’auteur, lui a valu la reconnaissance des critiques nationaux et internationaux, au point où même le journal Financial Times l’a nommé l’un des meilleurs 25 restaurants en Europe.
Après avoir quitté le Bull & Bear au début de 2009, Miguel est allé à Lisbonne et s’est lancé dans le conseil, et la même année, a ouvert deux restaurants: le petit De Castro Elias, sur l’Avenida Elias Garcia et le Largo, au Chiado. En 2012, il est retourné à Porto pour ouvrir De Castro Gaia, dans les caves à vin Porto Cruz, sur le quai de Gaia et, un an plus tard, De Castro Flores, sur la Praça das Flores à Lisbonne, où il est revenu à la cuisine contemporaine portugaise pour laquelle il est si connu. Un autre espace au Mercado da Ribeira a suivi, ainsi que la création du concept Less, créé sur l’invitation de Gin Lovers à l’Embaixada, situé à proximité des jardins du Príncipe Real. Et, jusqu’à récemment, il faisait également partie de la modernisation de la cafétéria au Musée de la Fondation Calouste Gulbenkian.
C’est parmi cette activité intense, qui va bientôt inclure un nouveau restaurant à Porto, que Miguel a finalement décidé de revenir à la cuisine d’auteur qui l’a rendu célèbre. Le restaurant s’appelle Lumni, évoquant le nom de l’hôtel 5 étoiles The Lumiares, au sommet duquel se trouve le restaurant. Ouvert récemment dans le Bairro Alto, à proximité du mirador de São Pedro de Alcântara, dans un palais du XVIème siècle qui appartenait autrefois aux Comtes de Lumiares, l’hôtel prévoit également d’ouvrir un deuxième espace en collaboration avec Miguel Castro e Silva. Situé au rez-de-chaussée et donnant sur la rue, ce deuxième restaurant sera dédié aux spécialités plus légères et s’appellera Mercado Café.

En ce qui concerne le dernier étage, la salle à manger peut accueillir jusque 43 clients, tandis que l’extérieur dispose d’une terrasse qui offre une vue imprenable sur Lisbonne et le Tage, avec autant de places mais qui, pour l’instant, ne sert que des snacks et des boissons à partir de 15 heures.
C’est dans cette atmosphère confortable, et relativement informelle, que Miguel Castro e Silva promet de revenir à ses moments les plus audacieux, de manière créative. Il existe trois menus: “Bar & Snacks”, conçu pour profiter au maximum de la terrasse et qui présente des petiscos – l’art des tapas portugaises dans lequel le chef est un expert; “Cocktails et vins au verre”, permettant aux clients de déguster les différents vins du chef, notamment ceux produits en collaboration avec la Quinta do Ventozelo dans le Douro; Et encore un menu déjeuner, avec six plats sous les catégories “Entrées & Soupes” et “Plats”, et cinq options de desserts.
Le soir, il y a un menu dégustation composé de sept plats (€55), dont les éléments clé comprennent une vichyssoise aux amandes avec du canard fumé, un risotto à la roquette et aux coques, du loup de mer à l’orange et au fenouil et du porc ibérique avec des artichauts, entre autres. Parallèlement, il y a également un menu à la carte où, outre les plats proposés dans le menu dégustation, les clients peuvent trouver des linguinis au homard, de la morue à la menthe avec des migas (pain frit) ou un bacalhau (morue salée) peu orthodoxe, fourré avec de l’oignon au Porto avec des pieds-de-veau en ragoût.
Certains de ces plats sont tirés du livre de recettes que Miguel Castro e Silva a perfectionné au cours de sa carrière, et que les anciens et fidèles clients seront sans doute heureux de retrouver, bien que l’espace ait été conçu pour fonctionner comme un “laboratoire d’idées”, afin de créer une cuisine plus élaborée et visionnaire.

www.lumni.pt

Share this story

PinIt