Un Trésor National

VLP#18 - Museu dos Coches

Le nouveau Musée des Carrosses a réouvert ses portes à Lisbonne

Texte Alexandra Stilwell et Cátia Matos
Photos Museu dos Coches

C’est dans un tout nouvel immeuble, construit spécialement pour accueillir l’un des plus grands trésors nationaux, que se trouve désormais le nouveau Musée National des Carrosses. Ici, la modernité et l’histoire règnent, côte à côte.

Situé autrefois dans le magnifique Manège Royal du 18ème siècle, à côté du Palais Présidentiel à Belém, le musée a simplement été transféré de l’autre côté de la rue, et est l’oeuvre de l’architecte brésilien Paulo Mendes da Rocha (du studio MMBB Architetos au Brésil et lauréat d’un prix Pritzker – prix Nobel d’architecture) et de Bak Gordon Arquitectos et Nuno Sampaio Architectos (Portugal). Ajoutant un air de modernité au paysage urbain de la capitale, le musée expose toujours la plus importante collection de carrosses au monde: 70 pièces uniques en leur genre.

C’est le musée le plus visité du pays, avec 592 000 visiteurs en 2016, un chiffre qui promet d’augmenter en 2017. Situé sur la place Afonso de Albuquerque, le Museu Nacional dos Coches regroupe une collection de voitures de gala et de loisirs du 17ème au 19ème siècle, dont la plupart appartiennent à la Couronne ou à la maison royale portugaise, y compris des carrosses, des berlines, des chariots, des cabriolets, des chaises longues et des chariots pour enfants. Parmi les plus belles voitures se trouvent la «Voiture des Océans», qui faisait partie de l’ambassade envoyée par D. João V au pape Clément XI en 1716, et le carrosse de Filipe II, construit à la fin du 16ème/ début 17ème siècle, l’un des plus anciens modèles de carrosses existants.

Parallèlement, il y a également une importante collection de harnais de chevaux, d’uniformes militaires, d’armureries de cérémonie et d’accessoires de procession du 18ème siècle, ainsi que des peintures à l’huile de monarques de la dynastie de Bragança – anciens propriétaires des véhicules exposés -, et des documents graphiques, y compris des dessins, des images et des photographies se rapportant aux pièces et à l’histoire du musée.

Réouvert au public au mois de mai 2017, avec une toute nouvelle muséographie, le projet permet dorénavant de protéger ces anciens véhicules tout en donnant de l’information au public en quatre langues: portugais, anglais, espagnol et français. La création de ce projet ne fut pas évidente, car l’idée était de donner une image dynamique aux véhicules immobilisés dans le musée. “L’objectif était de créer un environnement magique qui donne cette idée de dynamisme, de mouvement. Nous avons utilisé de nombreuses projections cinématographiques”, dit l’architecte brésilien, Paulo Mendes da Rocha. Des structures spéciales, en forme de cadre au sol, ont été.. construites afin de protéger les véhicules et servent simultanément de bases informatives et interactives, indiquant les données de la voiture, le contexte historique et l’environnement de l’époque.

Couvrant environ 15 000 m² et construit sur le terrain des anciens entrepôts d’équipement général de l’armée, le nouveau musée comprend un pavillon principal et une annexe. Le premier comprend une «nef centrale» suspendue pour les galeries d’exposition, une salle d’exposition temporaire, le laboratoire, l’atelier de conservation et de restauration, les réserves, les domaines techniques et le service éducatif. Le second abrite les bureaux de direction, les services administratifs, l’auditorium informel, le restaurant et, bientôt (la prochaine phase du projet), une passerelle publique et une piste cyclable qui relieront le musée au Tage.

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h00 à 18h00, billets à €8.
Musée National des Carrosses | Avenida da Índia, 136. 1300-300 Lisboa (Belém)
http://museudoscoches.gov.pt

Share this story

PinIt