Une sécurité maximale prévue pour l’Eurovision

800px-Pavilhão_Atlântico_-_dynamosquito

L’évènement a lieu dans un mois, mais les préparatifs sont déjà en cours. En vue de l’Eurovision, qui aura lieu du 7 au 12 mai à Lisbonne, l’Altice Arena, qui accueillera le festival de la chanson, sera « stérilisée », selon l’expression de la police. Celle-ci va inspecter au millimètre le pavillon et procéder à une détection d’explosifs, rapportait dans son édition du 2 avril le Correio da Manhã.

Tous ceux qui entreront dans l’enceinte seront passés au peigne fin, que ce soient les candidats des 42 pays en lice, les 500 fans attendus, les 1500 journalistes ou les milliers d’ouvriers qui oeuvreront avant et pendant le concours.

L’Eurovision sera appréhendé comme s’il s’agissait de la visite du pape ou d’un Euro de football. Les autorités surveilleront de près les délégations russes et israéliennes, même si « tous les candidats méritent une attention particulière ».

Intendant de la Polícia de Segurança Pública (PSP), l’équivalent de la police en France, Alexandre Coimbra sera en charge de la sécurité de l’Eurovision. Ce dernier, qui revient tout juste d’une mission de préparation en Algérie, a confié que l’opération était « un énorme défi ».

« C’est le plus grand événement de tous les temps organisé à Lisbonne, et il impliquera toutes les autorités, a-t-il prévenu. La police, la gendarmerie, la Protection Civile, les pompiers, le Samu, la police aux frontières, la police municipale, etc. »

Crédit photo : Dynamosquito

Share this story

PinIt