Une entreprise qui polluait le Tage condamnée à la fermeture

Une amende de 300 000 euros et une obligation de fermer trois ans. C’est la sanction infligée lundi 16 avril par l’Agence portugaise de l’environnement (Agência Portuguesa do Ambiente – APA) à l’entreprise Centroliva, située sur la commune de Vila Velha de Ródão, dans le centre du Portugal, non loin de la frontière espagnole.

Cette usine spécialisée dans le séchage et l’extraction d’huile des grignons d’olive, maintes fois mise en garde, déchargeait des eaux résiduelles, sans autorisation, dans la rivière du Lucriz, un affluent du Tage. Tout au moins de 2012 à 2017, période durant laquelle Centroliva s’est rendu coupable de « sept délits environnements très graves, dont deux intentionnels », selon les preuves à disposition.

L’entreprise, « qui a maintenu à plusieurs reprises un comportement illicite », selon l’APA, a annoncé dans la foulée à l’agence de presse Lusa qu’elle contesterait cette décision devant le tribunal administratif de Castelo Branco.

Crédit photo : Alvesgaspar

Share this story

PinIt