Tourisme 2017: Le meilleur du Portugal… ou presque

VLP#19 - Bilan Tourisme Portugal

Les experts l’avaient prévu : l’été 2017 a été le meilleur à presque tous les égards. Plus de touristes, plus de nationalités, plus d’engouement pour la région. Pour être plus précis, en juillet, les hôtels portugais ont hébergé 2,2 millions d’ «hôtes », ce qui représente 6,9 millions de nuitées, soit une hausse de 6.1% en termes de clients par rapport à la même période de 2016 et une augmentation de 4,7% en termes de nombre de nuitées.
Le mois de juin avait déjà enregistré des progressions encore plus élevées et le taux d’occupation a augmenté de 17% en 2016 (13,1% en juillet).
Certaines niches ont continué de croître de façon exponentielle. Par exemple, le nombre de Brésiliens qui ont choisi le Portugal comme destination de vacances a augmenté de façon stupéfiante, soit de 46.2% par rapport à l’année dernière.
Quant aux Américains, Italiens et Allemands, ils sont également venus plus nombreux, compensant ainsi la légère baisse affichée par les Britanniques mis à mal par l’influence du Brexit sur les taux de change.
De même, le centre du pays s’est soudain imposé comme destination en dépit des terribles incendies qui ont ravagé la région en juin et juillet.
D’après les données publiées par l’INE (Institut National de Statistiques), la hausse des nuitées – soit 13,3% – a triplé par rapport à l’année dernière tandis que dans d’autres régions, l’avancée est encore plus spectaculaire.
En « termes absolus », en juillet, les hôtels du Centre du Portugal ont enregistré 626 000 nuitées, soit 73 300 de plus qu’en juin ce en grande mesure, grâce aux « touristes étrangers ».
Le nombre de nuitées a été cinq fois plus élevé que celui de la moyenne nationale, affichant une augmentation de nuitées de 5,4%.
Quant à la dépense par touriste, elle a battu tous les records au mois de juillet, surpassant même le mois d’août qui normalement l’emporte largement.
Selon les calculs de PressTUR présentés dans le dernier rapport de l’INE, au mois de juillet, la dépense a augmenté de 6,6% (12€ approximativement) à Porto et dans le nord du pays alors qu’ailleurs la croissance affichée est à un chiffre. Par exemple, à Madère, les touristes ont dépensé près de 8€ de plus par personne qu’au mois de juillet dernier. Cependant, il n’y a pas que de bonnes nouvelles : l’été 2017 a été marqué par davantage de morts par noyade qu’en 2016 : en effet, 20 décès ont été enregistrés sur la côte et les plages fluviales, un nombre qui comprend également des touristes. Néanmoins, les données varient selon le calendrier et le contexte. Par exemple, la FEPONS (fédération nationale des maîtres-nageurs) a publié un nombre de morts par noyade encore plus élevé (54).. Ce chiffre comprend les noyades en mer des plongeurs (7) dans les piscines privées (7 également), dans les puits (4) et ce à partir du début de l’année
Le nombre de 20, cité par les médias portugais ne couvre que les noyades survenues entre le 1er mai et le 14 septembre.

Share this story

PinIt