Le virus de la rougeole menace de nouveau le Portugal

Hospital Santo António Porto

La Direction générale de la Santé l’a confirmé ce mardi 13 mars. Deux cas de rougeoles ont été constatés en début de mois dans le nord du Portugal, et ils concernent deux hommes. L’un, âgé de 27 ans, qui présentait « un lien épidémiologique avec la France, où le virus circule », est « cliniquement guéri », tandis que l’autre, 43 ans, est « interné et cliniquement stable », indique le Jornal de Notícias.

Le quotidien rapporte par ailleurs que 20 professionnels de santé, qui travaillent à l’hôpital Santo António, à Porto, ont été placés en quarantaine parce qu’ils présentent les symptômes de la rougeole. Ces derniers, des jeunes adultes pour la plupart, ont été en contact avec un patient étranger qui n’était pas immunisé contre le virus. Ils doivent être examinés par des médecins infectiologues et les résultats seront très prochainement, a priori dans la journée de mercredi.

Pour rappel, la rougeole est une maladie virale très contagieuse. L’hebdomadaire Expresso précise qu’elle « se transmet plus facilement qu’un rhume », « il suffit d’éternuer ou de tousser ». Les principaux symptômes sont la fièvre, la fatigue et la toux.

Pour l’Organisation mondiale de la Santé, le retour de la rougeole, qui était pratiquement éradiquée, est « une tragédie ». En effet, en Europe l’an dernier, 35 personnes en sont mortes et 21000 autres en ont été infectées, ce qui représente une hausse de 400% par rapporter à l’année 2006. Pour l’hebdo Visão, le mouvement des anti-vaccins en est en partie responsable.

Photo : hôpital Santo Antonio de Porto (crédit : António Amen)

Share this story

PinIt