Le Parlement dit « non » à l’euthanasie

Le vote s’annonçait serré, et il l’a été. Ce mardi 29 mai, les députés portugais ont rejeté à une courte majorité quatre propositions de loi visant à légaliser l’euthanasie ou le suicide assisté. Ces textes étaient proposés par le Bloc de gauche, le Parti socialiste, les Verts et le Parti des animaux et de la nature (PAN).

Au total, 110 députés se sont prononcés pour, 115 contre et 4 se sont abstenus. Même si l’une de ces propositions avait été adoptée, elle risquait ensuite de se heurter au veto du président conservateur Marcelo Rebelo de Sousa. Catholique pratiquant, ce dernier avait jusqu’ici refusé de prendre position publiquement.

Devant le Parlement, contrôlé par une majorité de gauche depuis 2015, plusieurs dizaines de personnes s’étaient rassemblées pour manifester contre la dépénalisation de l’euthanasie, ce mardi en fin d’après-midi, à l’heure du vote.

Crédit photo : Osvaldo Gago

Share this story

PinIt