Le gouvernement songe à réduire le prix des titres de transport au niveau national

Une petite révolution est peut-être en cours dans le secteur des transports en commun. « La baisse des billets va concerner tout le pays », annonce en Une ce mardi 4 septembre le Jornal de Negócios. Dans les colonnes du quotidien économique, le ministre de l’Environnement, João Pedro Matos Fernandes, explique que le gouvernement socialiste envisage d’appliquer cette mesure sur tout le territoire et qu’elle coûterait 95 millions d’euros.

Le week-end dernier, Fernando Medina, le maire PS de Lisbonne, le premier, avait annoncé dans l’hebdomadaire Expresso vouloir instaurer dès 2019 des « pass » mensuels à 30 euros pour la capitale (contre 36 actuellement) et surtout à 40 euros pour se déplacer dans les 18 communes que compte l’aire métropolitaine. L’actuel pass Fertagus/Carris/Metro coûte 159 euros par mois pour ceux qui vivent en dehors de Lisbonne. L’économie pour ces derniers serait donc de quasiment 120 euros.

Le but du gouvernement est de promouvoir l’usage des transports en commun, en améliorant l’offre, afin de limiter la pollution atmosphérique. Le ministre a affirmé auprès du journal Público que le pays a pour objectif de réduire, d’ici à 2030, de 25 % les émissions de CO2, conformément aux normes européennes.

Crédit photo : LHOON

Share this story

PinIt